Franc succès sur le marché du pain de singe

Pulpe de pain de singe

Les baobabs sont pris d’assaut. Le pain de singe est en train de se faire une place non négligeable sur les petits marchés paysans.

Chamsudine Ali
Publié le , mis à jour le

Le fruit de baobab est proposé sur tous les petits marchés du sud de Mayotte. Il faut dire qu’il rencontre un franc succès auprès des consommateurs.

Une marchande au marché de Hamouro

Il est vendu dans des sachets en plastique à deux euros et cinquante centimes l’unité par des enfants aux abords des routes ; à côté des tomates et d’autres fruits et légumes.
A Mayotte, c’est la pulpe, le pain de singe, qui est consommée. Mais le baobab entier, des feuilles aux racines, est exploité pour ses vertus thérapeutiques et nutritionnelles.
Un baobab

La plupart des baobabs sont sur des terrains relevant du domaine public. On en trouve le long de toutes les plages du sud de l’île. Il est désormais rare d’en trouver sur l’arbre. A peine à maturité et le fruit est cueilli. Des voix commencent déjà à se lever pour demander une réglementation de sa cueillette et de la vente.