La formation par la mobilité, entre opportunités et perspectives d'avenir

affiche erasmus
Sitianlati Daroussi Publié le , mis à jour le

La mobilité, une notion connue de tous ou presque, notamment des jeunes qui très souvent après le Bac veulent partir de Mayotte pour poursuivre des études supérieures ailleurs, de préférence en Europe.
Des jeunes qui passent forcément par LADOM ; mais dans ce domaine, il n’y a pas que cette structure ; d’où l’idée d’organiser un salon sur ce thème de la mobilité sur deux jours du 8 au 10 avril  au centre universitaire de Démbéni.

Salon de la mobilité


Une première édition qui se veut être un événement marquant. Car dans le domaine de la mobilité,  beaucoup d’acteurs sont présents mais chacun travaille dans son coin. Flaccine Daniel, Conseillère à l’emploi – Accompagnement Cadre & Mobilité Internationale à Pôle Emploi Mayotte.

Initiateur de ce salon, Pôle Emploi aide avant tout et surtout les jeunes demandeurs d’emploi. Avec un département où plus de la moitié de la population a moins de 20 ans, cette politique de mobilité tend à donner des perspectives de formation aux jeunes. Et pour cela des dispositifs spécifiques pour accompagne ces jeunes existent. Comme l’un des volets d’Erasmus mais pas seulement.

En matière de mobilité, l’océan indien reste également un bassin d’opportunités.
Avec près de 3.500 demandeurs d’emploi qui ont moins de 26 ans, ces différents dispositifs tendent donc à être connus du plus grand nombre.

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête