Catégorie Mahopolitaine !

Votez...On compte sur vous !

Je suis mahoraise, sportive et j'évolue en métropole...
Je suis une MahoPolitaine !
Votez pour moi en cliquant sur ce lien: https://sport.mayottehebdo.com/

Natacha Selemani
Publié le

Dans la catégorie "Mahopolitaine" sont nommées: 

Camille Tanne, basketteuse au Tarbes Gespé Bigorre: Camille Tanne marche sur les traces de son amie Fayzat Djoumoi. Comme Fayzat, elle a été repérée durant l’opération Jeunes Talents Mahorais. Comme Fayzat, elle a intégré le centre de formation de Tarbes après un passage au Creps de La Réunion. Camille Tanne a aussi goûté aux joies des équipes de France. En 2019, elle a ainsi honoré sa première sélection internationale avec les U18 féminine du 3*3. Une aubaine pour la Mahoraise, nommée dans les catégories Mahopolitaine et Espoir féminin du Sportif de l’année 2019.

Camille Tanne

Fayzat Djoumoi, basketteuse à l’Entente Sportive Basket de Villeneuve d’Ascq: Après ses titres de championne d’Europe 2017 et vice-championne du Monde 2018 en équipes de France, Fayzat Djoumoi a quitté le Centre fédéral de basket-ball situé à l’Insep, pour entamer son rêve de basketteuse professionnelle. La jeune internationale mahoraise s’est engagée avec Villeneuve d’Ascq en Ligue féminine de basket (LFB) cet été. Pour ces performances avec les Bleuettes, la mahoraise détectée en 2013 à Mayotte dans le cadre des Jeunes Talents Mahorais a remporté les deux derniers trophées de la Mahopolitaine. Elle est nommée cette année dans les catégories Mahopolitaine et Espoir Féminin.

Fayzat Djoumoi

Itissame Soulaïmana, rugbywoman du Despérados Rugby Club M’tsapéré, transféré à l’AC Bobigny 93: Le Comité territorial de rugby de Mayotte, en étroite collaboration avec le centre d’entrainement de rugby fédéral de La Réunion fait passer aux jeunes rugbymen mahorais de nombreuses détections, dans le but de les conduire au sport de haut niveau. Et cela commence à porter ses fruits. Cette année, outre Mouslimou Ali, la joueuse du Despérados, Itissame Soulaïmana a saisi cette opportunité pour se faire repérer et recruter par l’AC Bobigny 93. Elle s’est envolée cet été et s’est déjà illustrée, avec un regroupement national réunissant les 100 meilleures joueuses françaises de sa génération. Itissame Soulaïmana est nommée dans les catégories Espoir féminin et Mahopolitain 2019.

Itissame Soulaimana

Jeanine Assani Issouf, triple sauteuse au Limoges Athlé: Lauréate du Trophée de la Mahopolitaine de l’année 2016 après ses titres de championne de France du triple saut et sa participation aux Jeux Olympiques de Rio, Jeanine Assani Issouf a depuis continué de gagner parmi l’élite de l’athlétisme féminin français. Et a continué de représenter Mayotte dans en équipe de France pour les différentes compétitions internationales. C’était encore le cas en 2019, où la triple sauteuse a été convoquée chez les Bleus à la suite de son titre de vice-championne en salle.

Jeanine Assani Issouf
| Vice-championne de France Élite hivernaux

Nasrane Bacar, sprinteuse à l’Union Sportive de Talence: Mayotte a sa championne de France élite du sprint et elle se nomme Nasrane Bacar. En février, la Mahoraise s’est imposée aux championnats de France d’athlétisme en salle, sur sa distance préférentiel : le 60 mètres. Celle qui avait décroché une médaille d’argent pour Mayotte aux Jeux des îles de l’océan Indien 2015 a par la suite été appelé en équipe de France pour les championnats d’Europe en salle, en Écosse. Sa première sélection en EDF, elle qui, dans le passé, s’est illustrée en équipe de France militaire.

Nasrane Bacar
| Championne de France Élite hivernaux
Votez pour votre sportive mahopolitaine de l'année en cliquant sur ce lien: 
https://sport.mayottehebdo.com/