Catégorie Espoir Féminin !

illustration

Sport de combat, basket-ball, football, athlétisme, rugby, les jeunes sportives mahoraises sont partout et prouve qu'elles ont leur place dans cet événement. Cet année, une nouvelle catégorie apparait aussi " Espoir Féminin".
https://sport.mayottehebdo.com/accueil/

Natacha Selemani
Publié le , mis à jour le

Dans la catégorie, "Espoir féminin" sont nommées : 

Camille Tanne, basketteuse au Tarbes Gespé Bigorre : Elle a goûté aux joies des équipes de France. En 2019, elle a ainsi honoré sa première sélection internationale avec les U18 féminine du 3*3. Une aubaine pour la Mahoraise, nommée dans les catégories Mahopolitaine et Espoir féminin du Sportif de l’année 2019.

Camille Tanne: Basketteuse au Tarbes Gespé Bigorre.
| Repérée durant l’opération Jeunes Talents Mahorais. Elle a intégré le centre de formation de Tarbes après un passage au Creps de La Réunion.

Fayzat Djoumoi, basketteuse à l’Entente Sportive Basket de Villeneuve d’Ascq: Après ses titres de championne d’Europe 2017 et vice-championne du Monde 2018 en équipes de France, Fayzat Djoumoi a quitté le Centre fédéral de basket-ball situé à l’Insep, pour entamer son rêve de basketteuse professionnelle. La jeune internationale mahoraise s’est engagée avec Villeneuve d’Ascq en Ligue féminine de basket (LFB) cet été.

Fayzat Djoumoi: Basketteuse à l'Entente Villeneuve d’Ascq en Ligue féminine de basket
| Elle a remporté les deux derniers trophées de la Mahopolitaine. Elle est nommée cette année dans les catégories Mahopolitaine et Espoir Féminin.

Itissame Soulaïmana, rugbywoman du Despérados Rugby Club M’tsapéré, transféré à l’AC Bobigny 93: Cette année, outre Mouslimou Ali, la joueuse du Despérados, Itissame Soulaïmana a saisi cette opportunité pour se faire repérer et recruter par l’AC Bobigny 93. Elle s’est envolée cet été et s’est déjà illustrée, avec un regroupement national réunissant les 100 meilleures joueuses françaises de sa génération. Itissame Soulaïmana est nommée dans les catégories Espoir féminin et Mahopolitain 2019.

Itissame Soulaïmana, Despérados Rugby Club M’tsapéré Puis AC Bobigny 93
© AC Bobigny 93 | Le Comité territorial de rugby de Mayotte, en étroite collaboration avec le centre d’entrainement de rugby fédéral de La Réunion fait passer aux jeunes rugbymen mahorais de nombreuses détections, dans le but de les conduire au sport de haut niveau. Et cela commence à porter ses fruits avec Itissame Soulaïmana.

Lainy Houmadi, judokate au Club Sportif de la Marine: Lainy Houmadi a glané deux médailles de bronze avec la sélection mahoraise de judo, aux Jeux des îles de l’océan Indien, en juillet à Maurice. Ce n’était pas ses premiers exploits de 2019, puisque la jeune mahoraise avait en avril créé la surprise en devenant championne de Bretagne pour sa première participation à ce niveau de compétition, avec le Club Sportif de la Marine. 

Lainy Houmadi: Club sportif de la Marine.
| Celle qui a débuté le judo à Mayotte a donc fait le bonheur de son club et de la délégation de Mayotte aux JIOI cette année. Double médaillée de bronze aux Jeux des îles de l’océan Indien.

Sanéra Ahamadi, footballeuse au Dijon Football Côte d’Or: La jeune footballeuse issue de l’AS Jumelles M’zouasia a encore passé un cap cette année, en signant au Dijon Football Côte d’Or, dont l’équipe première évolue en D1 : la première division féminine de France.

Sanéra Ahamada: Footballeuse au Dijon Football Côte d'Or.
| Dans son club métropolitain, elle compose l’attaque de l’équipe Espoirs.

Tania Maria Soultoini, handballeuse du Combani Handball Club, transféré au pôle Espoir de Metz: Après des tests qui se sont avérés concluants, l’ancienne perle du Combani Handball Club s’est envolé en métropole pour poursuivre ses rêves sportifs. Elle y a intégré en septembre le pôle Espoir de Metz, avec l’espoir de percer au haut niveau.

Tania Maria Soultoini : Combani Handball Club Puis Pôle Espoir De Metz
| En 2018, Tania Maria Soultoini s’était illustrée aux trophées du Sportif de l’année en étant nommée dans la catégorie des meilleurs arbitres féminins pour son rôle d’officiel en UNSS. En parallèle, elle brillait au pôle handball du collège de Passamaïnty.
N'hésitez pas à voter en cliquant sur ce lien: 
https://sport.mayottehebdo.com/accueil/