Fête de la musique 2020

Dimanche 21 juin 2020 à 20h00

Fête de la musique 2020

Le grand Baco fêtera Mayotte en musique !

Baco

Il a tenu sa promesse, il fera partie de la programmation éclectique de la fête de la musique 2020 à Mayotte, diffusée dimanche à 20h00 en télé et Live Facebook. 

Isabelle Fargier
Publié le , mis à jour le

Une fête de la musique inédite !


Le contexte de crise sanitaire à laquelle Mayotte est confrontée, fait que nous avons dû nous adapter, et repenser une fête de la musique digitale. Mayotte n'est pas seule impactée, des dispositifs spéciaux sont mis en place pour permettre aux français de suivre cette institution annuelle, culturelle, qu'est la fête de la musique en mode solidaire et numérique comme l'explique le ministère de la Culture.

Ici à Mayotte, les artistes, depuis chez eux, se sont enregistrés et nous ont envoyé leurs vidéos, afin pour nous, de vous concocter une soirée musicalement délicieuse, un peu à l'image de Blue #1, souvenez-vous du concert en mode confiné de l'Océan indien, dont vous avez été des milliers à suivre sur les réseaux sociaux.
 

Pour l'instant il est compliqué d'organiser des événements rassemblants du monde à Mayotte, qu'à cela ne tienne dimanche 21 juin 2020 la population mahoraise pourra quand même jouir du talent de ses artistes préférés tel que Baco de Urban Plants. Quel honneur pour nous lorsque cette grande figure artistique de Mayotte accepte de relever le défis de proposer une fête de la musique digitale aux mahorais. Quel bohneur pour ses fans d'apprendre cette nouvelle !


Chapeau l'artiste 


Baco est originaire de Bambo Est, d'un père mahorais vendeur de cordes et d'une mère malgache. Il grandit ici, jusqu'à l'âge de treize ans puis il décide de partir à en Grande Comores, et d'abandonner sa scolarité après le décès de son père.
Emprisonné à l'âge de 15 ans en Tanzanie pour être entré clandestinement dans le pays depuis les Comores, il fera de l'écriture, de la musique son échappatoire. Artiste engagé et fier de ses orgines de l'Océan Indien, il sort le 26 juin prochain son tout nouvel album Rocking My Rootset à cet effet il était venu en décembre 2018, (re) rencontrer son public mahorais. On se souvient de son concert donné dans un café en face de la Barge, et que ne fut pas cet enthousiasme mêlé à de la nostalgie des mélomanes lorsque, à la guitare et à la voix il entonna ses plus célèbres mélodies. 
 
 

Un bel hommage à Khams

Cette fête de la musique sera l'occasion pour les mahorais de pousser les meubles du salon, de s'évader, et d'apprécier notre programmation éclectique. Outre Baco, de grands noms de la chanson mahoraise seront de la partie, tels que M'toro Chamou et son désormais incontournable album Sika Mila, Komo et son gabussi, Zily et ses belles inspirations, ou encore LHad et son Utende (d’ailleurs  aussi en concert sur sa page facebook le 21 juin de 16h00 à 17h30).
Des artistes traditionnels et pop urbain seront là également tels que Annice, Cheb Chebani, Phenomène J récemment plébiscité dans le défis de la 1ere.
 

Bref nous vous le promettons, une soirée magique en perspective. Soirée magique, mais soirée hommage à l'artiste humouriste préféré des mahorais, Kham's malheureusement parti trop tôt, samedi dernier lors d'un accident en mer. Toute la sphère artistique de Mayotte, comédiens, chanteurs, musiciens, ecrivains, a tenu à lui rendre hommage à travers la fête de la musique, évènement auquel il était présent l'année dernière à Pamandzi. 


L'Outre-Mer en ébullition musicale


Parce que l'Outre-Mer est riche en cultures, en métissages, en sonorités, en artistes, France Télévisions se mobilise pour vous offrir cette diversité comme à La Réunion où Réunion La 1ere organise aussi son concert de la fête de la musique, Misik en fête. 

A l'instar de France Ô qui elle aussi vous fera voyager avec son émission Misikadis où d'ailleurs nos artistes mahorais Annice et Baco Mourchid sont également à l'affiche.
 

On ne vous en dit pas plus, on vous laisse vous délecter d'avance, ces programmes seront en replay, et à consommer sans aucune modération !