Des centaines de plaintes en attente à Mayotte

des centaines de plaintes en attente

La cause serait le sous-effectif essencielement. Une information parue dans la presse quelques jours seulement après le refus de Bruno Le Roux, ministre de l'intérieur de rencontrer les syndicats de police lors de son passage à Mayotte.

Chamsudine Ali
Publié le , mis à jour le

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête