C.D.M : " Au Carrefour des langues Mahoraises " : Quels enjeux ? avec Hidaya CHAKRINA, Directrice de la Culture et du Patrimoine .

" Au Carrefour des langues mahoraises "
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : | HIDAYA CHAKRINA, Directrice de la Culture et du Patrimoine au Conseil Départemental de Mayotte

Le Conseil Départemental de Mayotte a organisé un colloque intitulé:"Au Carrefour des Langues Mahoraises".Des tables rondes thématiques sur la problématique de la transcription du shimaoré ont suscité d' intenses débats.Hidaya CHAKRINA,Directrice de la Culture et du Patrimoine,en explique les enjeux

Emmanuel Tusevo
Publié le , mis à jour le

 " J' AI UN RÊVE ... 

 ... ECRIRE EN SHIMAORE "


C'est le leitmotiv qui revient dans la présentation du colloque " Au Carrefour des langues mahoraises".
Le shimaore est une langue orale qui s'écrit néanmoins en graphie arabo-perse depuis plusieurs décennies, même si cette écriture -là est de moins en moins employée voire maîtrisée à ce jour, précise -t-on encore dans le document de présentation du colloque... Mais depuis plus de 30 ans, les travaux et les réflexions sur cette langue se chevauchent et se succèdent, portés par la plume de chercheurs en lettres et sciences humaines,par les amoureux de cette langue ou encore par de rares politiques soucieuses de sa diffusion ou de sa survivance. Parmi les nombreuses tentatives de mise à l' écrit de la langue concernée, en graphie latine cette fois, on peut ainsi mentionner, par exemple,les propositions de Marie-Françoise ROMBI, Sophie BLANCHY ou celle de l' Association SHIME.


 Hidaya CHAKRINA, Directrice de la culture et du patrimoine du Conseil départemental, explique à Emmanuel TUSEVO DIASAMVU pour " Mayotte 1ère.fr Actualités ", les objectifs de ces réflexions sur le shimaoré et qui se poursuivront en février 2019 sur le kibushi.

Cliquez ci -dessous pour écouter Hidaya CHAKRINA :
HIDAYA CHAKRINA
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : | HIDAYA CHAKRINA à gauche

Hidaya CHAKRINA, Directrice de la culture et du patrimoine

REPORTAGE : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
CARREFOUR DES LANGUES
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU