Le bilan de Kenneth est catastrophique en agriculture

Bilan agricole Kenneth

Le bilan des dégâts  après le passage du cyclone est en cours. Les agriculteurs demandent un classement en état de catastrophe agricole.
 

René Lataste Publié le , mis à jour le

Après le passage de Kenneth, les agriculteurs mahorais espèrent bénéficier de l’état de catastrophe agricole pour être indemnisés.
Ce sont surtout les bananeraies qui ont été les plus touchées. Les vents du cyclone tropical ont ravagé toutes les récoltes d’une année à certains endroits. L’autre problème qui se profile à l’horizon pour les familles mahoraises est l’arrivée du mois de ramadan dans une semaine. Durant le mois de jeûne, les musulmans de Mayotte consomment essentiellement des produits locaux ; de la banane et du manioc.