Les compagnies d'assurance refusent les bus scolaires, trop de dégradations.