COMORES - MAYOTTE
L’Union Africaine et les nations unies se mêlent de la politique intérieure des Comores.


Deux émissaires, l’un de l’ONU et l’autre de l’UA, sont attendus le 22 juin à Moroni. Ils vont voir tous les acteurs de la crise générée par le démantèlement de la Cour Constitutionnelle par le président Azali.
Une forme d’ingérence que le pouvoir accepte  car il compte aussi sur l’Union Africaine pour l’aider dans la querelle avec la France à propos de Mayotte. Le ministre comorien de l’intérieur Mohamed Daoudou est justement à Addis Abeba, au siège de l’Union Africaine,  en ce moment, alors que le ministre français des affaires étrangères  Jean-Yves le Drian y est attendu ce vendredi. Mais il n’est pas dit qu’il y aura un contact.  


COMORES
Au lendemain de l’incendie de la commission électorale, l’ambiance est tendue à Moroni.


Même s’il n’y a pas encore  de preuve matérielle formelle d’un incendie criminel ; le contexte troublé laisse penser que c’est le cas. Le ministre de la justice pense que c’est un coup des opposants au référendum constitutionnel. Les  opposants veulent manifester aujourd’hui  comme ils le font tous les vendredi depuis 3 semaines, malgré l’interdiction et les gaz lacrymogènes. Les députés voulant  se joindre aux protestataires sont avertis par le procureur qu’ils seront arrêtés.



MADAGASCAR
Le nouveau premier ministre consulte pour former son gouvernement.


« Je suis ouvert au dialogue pour que le pays puisse sortir de cette crise » déclare Christian Ntsay. Il reçoit tous les députés, les représentants des partis : un marathon de consultation pour former un gouvernement.
La formation du gouvernement doit être annoncée au plus tard le 11 juin.



LA REUNION
Une bonne journée hier pour les mauvais conducteurs à la Réunion


Les syndicats de police ont déclenché une grève des PV pour protester contre les conditions de travail. Une directive européenne impose 11heures de repos entre chaque prise de service. Une règle qui ne serait déjà pas appliquée en France. Le temps de repos des policiers français est de 8 heures entre chaque service, explique le délégué syndical UNSA Police. "L'administration veut faire de nous des machines", dénonce-t-il. 



LA REUNION
Le gourou d’une secte a été placé en garde à vue


Le « Journal de l’Ile de la Réunion » rapporte l’arrestation d’un homme de 46 ans contre lequel huit plaintes ont récemment été déposées pour viols, violences et abus de faiblesse. plusieurs familles originaires de Saint-André  accusent ce "sorcier malbar" d’avoir exercé sur eux une emprise sectaire pour leur faire subir des sévices et leur voler de l’argent.
Des centaines de milliers d’euros sont évoqués. Débutés à la fin des années 1990, les faits auraient duré quasiment 20 ans pour certains de ces plaignants. Depuis, cet homme aurait également monté "un groupe de prières" à Saint-Louis.