L'actualité régionale à travers la presse 8 Janvier

Andry Rajoelina
© afp.com/Thomas Samson
Bruno Minas
Publié le

MADAGASCAR

La proclamation officielle du résultat de la présidentielle est attendue pour cet après-midi



C’est à 15H00 que la Haute Cour Constitutionnelle proclamera la victoire du candidat Andry Rajoelina. A 44 ans, ce jeune chef d’entreprise dans la publicité, ancien disc-Jokey revient au sommet par la voie des urnes. La dernière fois, en 2009, c’était à la faveur d’un soulèvement populaire. Selon « Madagascar Tribune », Andry Rajoelina  a décidé d’avancer la date de la cérémonie d’investiture. On parlait du 23 janvier, ce serait finalement le 19. Elle aura lieu soit au stade de Mahamasina, soit au Coliseum, un grand espace culturel construit récemment.




COMORES

Au moment où le dépôt des candidatures s’ouvre, une incertitude demeure sur les conditions d’éligibilité


Pour l’élection du Président de la République, il est exigé dans la nouvelle constitution 1 an de résidence dans l’île où échoit la présidence, en l’occurrence la Grande Comore cette année. Mais dans le code électoral, le délai de résidence est de 6 mois. Or le code électoral n’a pas pu être modifié à temps avant l’ouverture du dépôt des candidatures. Il est donc toujours en vigueur. Le problème peut se poser notamment pour les candidats issus de la diaspora. On se trouve en présence de deux textes toujours en vigueur, qui donnent chacun une règle différente.


Le ministre comorien des affaires étrangères El-Amine Souef parle de Mayotte dans une interview à "Al Watwan"

Il n’y a rien de nouveau dans les réponses du ministre. Il répète que les Comores réclament « et réclameront toujours » le retour de Mayotte dans son giron naturel en s’appuyant sur le droit international. « La France sait pertinemment qu’aucune concession n’est possible sur l’intégrité territoriale » dit-il. Mais le ministre ajoute que la coopération va être redynamisée, et se dit ouvert au dialogue y compris avec les élus mahorais. « Résoudre la question de Mayotte sans un dialogue franc avec les Mahorais relèverait d’une chimère » dit-il.




MAURICE

La construction d’une piste longue à Agalega ne fait pas que des heureux


A commencer par les habitants de l’île, dont certains sont priés de quitter leurs habitations trop proches du chantier raconte le site mauricien de « Defi-Média ». Selon le journal, les habitants d’Agalega ne voient pas d’un bon œil l’arrivée des ouvriers indiens qui vivent en vase clos dans un camp de tentes. Ils vont construire une piste de 3000 mètres capables d’accueillir tous les avions même les plus gros, et un quai maritime. Pourtant il n’est pas question d’améliorer la desserte entre Maurice et sa dépendance. Tous ces travaux sont à 100% financés par l’Inde, dans le cadre d’un accord dont les termes restent secrets. Des responsables ont assuré que Maurice garderait sa souveraineté sur Agaléga, mais beaucoup en doutent, à commencer par l’association « la voix des Agaléens » qui déplore l’expropriation de la moitié de l’île.


SEYCHELLES

Les Seychelles sont très fières d’annoncer la naissance d’une nouvelle confiture en ce début d’année


Il s’agit d’une confiture de coco de mer. Le coco de mer, c’est la plus grosse noix de coco du monde et elle n’existe qu’aux Seychelles. C’est une espèce protégée, il est interdit de l’exporter telle quelle, mais les artisans locaux ont le droit de la transformer. C’est le cas avec cette confiture qui n’est pas donnée : 25 USD, soit environ 22 euros le tout petit pot, format échantillon… On ne s’en fera pas de grandes tartines chaque matin.