LA REUNION
Une intervention impressionnante du GIGN a surpris les habitants d’une résidence de Ste Clotilde hier au petit matin.


Certains ont cru qu’il s’agissait d’une opération anti-terroriste. Les habitants de la cité ont raconté devant les caméras de nos confrères de Réunion la 1ère qu’une dizaine de gendarmes casqués, armés jusqu’aux dents et équipés de béliers ont fait irruption dans un immeuble d’appartements en défonçant la porte. Un résident dit s’être retrouvé menotté, plaqué au sol, après avoir demandé simplement ce qui se passait et qui ils cherchaient.
Finalement cette opération spectaculaire a abouti à l’arrestation d’une seule personne, un homme de 35 ans soupçonné de faire partie d’un réseau de trafiquants de drogue. Un vaste coup de filet anti-drogue avait eu lieu il y a deux mois mené simultanément en plusieurs points de l’île.



COMORES
Deux vice-présidents volent au secours du président Azali


Il s’agit des vice-présidents Moustadrane et Chabbane. Ils ont tenu tous deux une conférence de presse pour dire tout le mal qu’ils pensent de leur collègue vice-président Ahmed Jaffar qui a dénoncé publiquement la réforme constitutionnelle voulue par le président Azali Assoumani.
Le vice-président dissident Ahmed Jaffar n’en poursuit pas moins ses activités officielles comme si de rien n’était. Hier il a lancé un atelier sur le développement du tourisme durable aux Comores.



MADAGASCAR
Un crash d’avion fait la une de la presse malgache


Cela s’est passé lundi, un bimoteur Piper Navajo effectuait des vols d’essais autour de l’aéroport d’Ivato. Pour une raison inconnue l’avion a brutalement perdu de l’altitude et s’est écrasé dans une rizière non loin de l’aéroport. Les cinq occupants de l’appareil ont péri. A bord il y avait un général à la retraite qui avait monté une compagnie d’aviation Eddie Charles Razafindrakoto, son fils, un instructeur et deux  élèves- pilotes. Une enquête est ouverte pour déterminer les raisons de cet accident.



MAURICE
Le monde de la croisière crée beaucoup d’emplois. Une offre impressionnante vient de paraître dans la presse mauricienne.


« Vous avez de l'expérience dans le domaine de l'hôtellerie et vous rêvez de travailler sur un bateau de croisière ? C'est l'occasion à ne pas rater » peut-on lire sur le site mauricien « Défi média ». Une agence de recrutement annonce 900 emplois à pourvoir.
Parmi les postes disponibles : 50 sommeliers, 60 stewardsou hôtesses, 150 personnels d’entretien, 10 personnels de blanchisserie, 50 Serveurs et serveuses, 120 cuisiniers et 50 « thérapeutes ».
Le monde de la croisière est en plein boom dans la région. La compagnie Costa, par exemple, va lancer un nouveau paquebot cet été sur l’Océan Indien.