L'actualité régionale à travers la presse 18 juin

Contestation contre Azali
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES
Coup de tonnerre politique à Moroni, le vice-président Ahmed Jaffar a critiqué publiquement le président Azali Assoumani.


Cela s’est passé samedi lors d’une cérémonie de vœux à Mrodjou, au gouvernorat de la grande Comore. Le vice-président Jaffar n’y est pas allé de main morte en disant que « le processus de révision constitutionnelle en cours n’est pas légal », qu’il faut  « impérativement rétablir la Cour Constitutionnelle ». Il est allé encore plus loin en appelant le peuple à ne pas « avoir peur de  condamner le piétinement des lois ». Le discours remarqué et très applaudi du vice-président a été salué par deux gouverneurs : celui de la Grande Comore, et celui d’Anjouan. Ce dernier a salué l’audace et le courage du vice-président.
Face à cette fronde au sommet de l’Etat : pas de réaction officielle du côté d’Azali. On apprenait hier que le président a annulé une visite prévue à Moheli, où il devait présenter ses vœux de l’aïd.



MADAGASCAR
Le nouveau premier ministre a du mal à se faire entendre.


Les députés d’opposition continuent de mener la fronde depuis la place du 13 mai à Antananarivo ; même si –  selon RFI – il commence à y avoir un peu moins de monde sur cette place berceau de la contestation.
Les députés n’acceptent toujours pas la formation du gouvernement qui a accordé la plus grande partie des ministères au camp présidentiel.
« Je suis un Premier ministre de consensus » dit Christian Ntsay –«J'ai toujours accepté de dialoguer, avec tout le monde. Et je continuerai »
Le premier ministre insiste sur l’organisation des élections. De leur côté les députés d’opposition  font circuler une nouvelle pétition pour demander la destitution du président Hery Rajaonarinamampianina.


MADAGASCAR
Une nouvelle hausse du prix de l’essence frappe le pouvoir d’achat de la population


C'est la quatrième hausse depuis le début de l'année. le litre de sans plomb se paie 4 050 ariary le litre, soit 1,07 euros.
L'Office malgache des hydrocarbures explique cette hausse, d'abord par l'augmentation du prix du baril de pétrole mais aussi par la dépréciation de l'ariary,  la monnaie nationale.
Cette hausse risque de se poursuivre puisque le ministère des Hydrocarbures a indiqué vouloir pratiquer la vérité des prix. Ces dernières années, le montant du carburant ne correspondait pas au montant réel du marché car l'Etat le subventionnait pour compenser l'envolée du prix du baril.


LA REUNION
Les policiers de Saint-André à la Réunion sont en colère après une agression.


Le « Journal de l’Ile de la Réunion » rapporte que samedi après-midi, plusieurs individus étaient impliqués dans une bagarre sur la voie publique, à Saint-André non loin du commissariat. Alors que les policiers sont intervenus pour y mettre fin, quatre d'entre eux ont été blessés par les protagonistes de la bagarre. Aujourd'hui, le syndicat UNSA Police tient à dénoncer ces "violences injustifiées" L’UNSA POLICE, dabs un communiqué « souhaite que les individus auteur de violences envers les policiers soient condamnés à des peines exemplaires ».     


LA REUNION
Un voleur qui n’a peur de rien interpellé à St Pierre


Dans la galerie marchande d’un hypermarché de St Pierre, un jeune homme a dévalisé en plein jour un commerce de téléphonie mobile avant de partir en courant. Il a été intercepté par les agents de sécurité à la sortie du centre commercial. Il avait sur lui plusieurs smartphones pour plus de 3 500€. Il a été remis à la police et placé en garde à vue.