L'actualité régionale à travers la presse 15 Octobre

Mayotte comores
© Google Maps
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES

Les supporters de l’équipe nationale de football, les « Coelacanthes », sont furieux après leur défaite injuste face au Maroc


C’était samedi à Casablanca. Il y a eu visiblement un mauvais arbitrage de cette rencontre de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations. En première période, l’arbitre mauritanien n’a pas accordé un pénalty aux Comoriens alors qu’il semblait évident pour tous les observateurs. Et à la toute fin du match, alors que l’on avait annoncé 5 minutes de temps supplémentaire, un pénalty douteux  a été accordé aux marocains à la sixième minute. Même l’entraineur du Maroc, Hervé Renard,  a reconnu publiquement que les Comores méritaient mieux et que son équipe avait mal joué.
 Le match retour va être chaud. Il aura lieu demain après-midi à Mitsamiouli en grande Comore.



L’ancien président Ikililou est enfin autorisé à voyager

Une note officielle est parue autorisant l’ancien président Ikililou Dhoinine à quitter le pays quand il le souhaite. L’ancien président était confiné dans son île de Mohéli. Il fait partie des personnalités mises en cause dans l’affaire de la « citoyenneté économique », la vente de passeports comoriens à l’étranger.
En revanche l’autre ancien président Ahmed Abdallah Sambi reste enfermé à domicile dans la capitale. Sa maison a été désignée officiellement comme étant « une annexe de la prison de Moroni ». 






MADAGASCAR

Une ONG se lance dans une difficile quête de transparence des financements de la campagne



« Transparency International – Initiative Madagascar » a publié un questionnaire en ligne que les candidats à la présidentielle peuvent remplir pour renseigner le public sur l’origine de leurs financements. Mais il y a peu d’espoir que les 36 candidats livrent ainsi la vérité sur leurs comptes de campagne. Aucune loi ne règlemente les financements politiques à Madagascar. Les plus fortunés dépensent sans compter : hélicoptères, tee-shirts et casquettes, écrans géants, artistes. Ceux qui affichent le plus de moyens sont Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana. Le journal « L’Express de Madagascar » soupçonne qu’il y a de l’argent sale dans cette campagne, par exemple les sommes considérables tirées du commerce illégal de bois de rose, espèce protégée, mais largement exportée vers l’Asie pour en faire du mobilier de luxe. De son côté « Madagascar Tribune » déplore  que Madagascar détienne « la palme des candidats les plus dépensiers dans le monde alors que leurs électeurs se disputent la queue des populations les plus pauvres ».


On déplore un nouveau kidnapping dans la communauté d’origine indienne

Sabir Molou, le patron de la Pharmacie principale à Antananarivo, a été kidnappé samedi à 13H20 devant son domicile. Sa maison se trouve juste à côté de celle de l’ambassadeur de France. On ne compte plus les enlèvements contre rançon à Madagascar. Les milieux d’affaires de la communauté « Karane » multiplient pourtant les mesures de prudence.




OCEAN-INDIEN

L’annonce d’une visite du Pape François à Madagascar l’année prochaine nourrit l’espoir des autres îles


Depuis que cette visite a été annoncée pour sûre par le cardinal malgache la semaine dernière, il souffle un vent d’espoir dans les autres communautés. Ainsi, cité par « Seychelles News Agency »,  l’évêque des Seychelles dit qu’il aimerait bien que le Pape fasse un détour par son petit pays, tout en reconnaissant qu’il est difficile pour le souverain pontife d’aller partout. L’évêque de la Réunion pronostique, lui, une tournée au mois d’août 2019. Les catholiques de Maurice espèrent aussi que le pape passera chez eux.
Il y a trente ans, Jean-Paul II avait mené la dernière tournée pontificale dans la région. Madagascar, La Réunion, Maurice… Il était même allé jusque dans la petite île de Rodrigues.


LA REUNION

Un séisme a été enregistré hier matin


Rien de comparable avec ce que l’on connait à Mayotte : Ce dimanche, un séisme de magnitude 2 a été ressenti par des habitants de l’île vers 9h, précise l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise, dans son dernier bulletin.
Enregistré par les sismomètres, il a été localisé à 27 km de profondeur au Nord de l’île. 
L'événement est isolé et est d'origine tectonique, selon l'observatoire.
A l'heure actuelle, ce séisme n'a pas été suivi de répliques.
L’observatoire invite les personnes qui l’ont ressenti à le signaler sur le site franceseisme.fr


 

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.