L'actualité régionale 8 Février

Canal de Mozambique et Madagascar
© NG | Canal de Mozambique et Madagascar
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES

Les coupures d’électricité à Moroni provoquent des drames à l’hôpital, dans le service de néonatologie


Le journal national « Al Watwan » évoque cette situation dramatique à l’hôpital El Maarouf. Le manque d’électricité fait que les extracteurs pour produire de l’oxygène ne fonctionnent pas. Or l’oxygène est indispensable aux nouveaux nés prématurés. Selon le journal citant un témoin dans le service, il y a eu au moins un bébé mort chaque jour dans la semaine du 12 au 18 janvier, faute d’oxygène. Un médecin explique aussi que la maternité est trop éloignée de la néonatologie. Les deux services ne sont pas dans le même bâtiment, et le temps de transfert engendre aussi des décès.
Le personnel demande que l’hôpital soit doté de panneaux solaires et de générateurs.




MADAGASCAR

L’armée malgache est en deuil, un général qui avait fait l’actualité de ces dernières années est mort noyé dans une rivière


Noel Rakotonandrasana est un militaire connu dans la Grande Ile. En 2009, chef d’une unité d’élite, il avait fomenté une rébellion pour renverser Marc Ravalomanana. Il s’était retrouvé en prison, et il était sorti de sa prison pour devenir ministre de la défense d’Andry Rajoelina. Pendant la dernière campagne électorale, il avait changé de camp défendant cette fois Ravalomanana contre Rajoelina.
 Depuis sa retraite le général  s’était reconverti dans l’élevage de zébus, et c’est en essayant de sauver un employé tombé à l’eau qu’il a été emporté par la rivière en crue.



MAURICE

L’institut océanographique de Maurice a fait une découverte:  Il y a des sources d’eau douce dans les lagons


28 sources ont été identifiées dans les différents lagons qui entourent l’île Maurice, dont 4 ont un débit important et pourraient être captées pour les besoins croissants de la population. Mais il ne faut pas aller trop vite en besogne. Ces sources joueraient un rôle important de régulation de la température en cette période de réchauffement climatique, elles apporteraient des minéraux indispensables à la vie des poissons. Une étude sera menée pendant 18 mois avant de prendre ou pas la décision de les capter pour le réseau d’eau potable.




LA REUNION

Le sucre, le rhum et la pêche sont les trois principaux produits d’exportation de la Réunion



La dernière étude de l’INSEE sur le commerce extérieur confirme que trois produits phares rassemblent la majorité des exportations à La Réunion : la pêche, le rhum et le sucre; exportés vers l’Asie ou l’Europe. La pêche est surtout pratiquée dans les mers Australes où l’on capture la légine, un poisson particulièrement apprécié sur les tables d’Asie. Le sucre et le rhum sont des productions plus traditionnelles.
L’exportation depuis la Réunion reste relativement faible par rapport au produit intérieur brut 4,2% du PIB contre 26% pour les importations. L’INSEE souligne cependant que la Réunion s’en sort plutôt bien par rapport aux autres régions d’outremer.
"Mais ces chiffres restent tout de même bien inférieurs à ceux de nos voisins" : souligne le site « Zinfos 974 » : les Seychelles exportent pour près de 80% de leur PIB, 45% pour Maurice ou encore 30% à Madagascar. Ces pays disposent d’une activité touristique plus développée ainsi que des matières premières et une main-d’oeuvre moins coûteuse. 

 

L'actu en vidéo

JIOI 2019 : Réunion-Mayotte

Revoir le but de la Réunion face à Mayotte à la 76ème minute ; 1-0. #JIOI2019