L'actualité régionale 20 Juin

OCEAN INDIEN
CARTE COI
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES – MAYOTTE

L’île de Mayotte est au centre d’une petite entre la Russie et la France


Dans un tweet, la porte-parole du  ministère russe des affaires étrangères établit un parallèle entre la situation de Mayotte et « l’annexion de la Crimée » par la Russie de Vladimir Poutine en 2014.
C’est comme une partie de billard qu’il faut bien suivre pour comprendre : Il y a trois jours, Emmanuel Macron a reçu le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelenski. Au cours de l’entretien, le président français a évoqué l’annexion – illégale à ses yeux – de la Crimée par la Russie. On se souvient qu’en 2014 la péninsule de Crimée, qui avait été rattachée à l’Ukraine après l’éclatement de l’Union Soviétique, avait ensuite été récupérée par la Russie via un référendum largement contesté par les Européens. En évoquant cela avec son homologue ukrainien, le président Macron a réveillé la susceptibilité russe sur cette question. « Le président Macron aurait dû parler à son homologue ukrainien de Mayotte, qui est devenue le 101ème département français suite au référendum de 2009 » peut-on lire dans ce tweet. Ce n’est pas la première fois que les russes évoquent ce qu’ils appellent « l’occupation illégale de Mayotte par la France ». Leur ministre des affaires étrangères l’avait fait l’année dernière, à la plus grande joie des dirigeants comoriens.





MADAGASCAR

C’est le grand nettoyage en ce moment à Antananarivo. La capitale malgache fait peau neuve pour deux bonnes raisons


La première c’est la fête nationale des 49 ans d’indépendance. Elle aura lieu mercredi prochain, le 26 juin; avec un invité d’honneur : le président Rwandais Paul Kagamé.  Sur l’avenue de l’Indépendance, on prépare les podiums, on redonne un coup de peinture le long des axes principaux de la ville. 
La deuxième raison pour donner un coup de fraicheur à Antananarivo est la prochaine venue du pape François le 2 septembre. Tana veut faire bonne figure. On a même drainé et complètement rénové le grand canal qui traverse la ville, et qui a la fâcheuse habitude de déborder et d’inonder les quartiers alentours à chaque grosse pluie. Antananarivo voudra donner l’image d’une ville propre et organisée… Ce qui n’est pas tout à fait la réalité.





MAURICE

Une infirmière mauricienne a été arrêtée et inculpée après une faute professionnelle fatale


L’infirmière âgée de 38 ans s’était trompée d’antibiotique. Au mois de février dernier, elle devrait faire une injection à un petit bébé de six jours. Apparemment, elle a confondu les produits et a administré une dose mortelle de pénicilline au bébé. Les parents de l’enfant ont porté plainte contre l’hôpital Victoria. Une enquête vient de conclure que la faute incombait non pas au médecin qui avait prescris le médicament adéquat, mais à l’infirmière pédiatrique qui s’était trompée de produit. Elle a été arrêtée et présentée au tribunal où elle a d’abord tenté de nier son erreur. Elle devra répondre de l’accusation d’homicide involontaire. L’infirmière a été laissée en liberté sous caution dans l’attente de son procès.






MOZAMBIQUE


Les employés domestiques mozambicains se plaignent de leurs conditions de travail, et descendent dans la rue


Les mœurs ont bien changé au Mozambique où les employés de maison osent aujourd’hui afficher haut et fort leurs revendications. Ils se sont réunis dimanche dernier et ont défilé dans la capitale, Maputo, à l’appel de leur syndicat national. Les salaires et les horaires ont été fixés il y a dix ans, mais la loi n’est toujours pas respectée. Ils se plaignent du non-respect des jours fériés par leurs employeurs. Certains disent qu’il n’y a aucun respect de leur vie privée lorsqu’ils sont logés sur le lieu de travail, corvéables 24h/24. Ce sont surtout les patrons mozambicains qui sont indexés, « beaucoup plus que les étrangers expatriés qui sont généralement respectueux de leur personnel » indique un leader syndical. Les domestiques demandent que le gouvernement ratifie une charte pour le respect et des conditions de vie décentes.


 

L'actu en vidéo

Portrait de Ma Djédjé, fabricante d’amulettes

Une situation encore plus problématique quand la personne âgée en question est une femme. Mais beaucoup ne baissent pas les bras et font preuve de d’imagination et de persévérance pour ne pas tomber dans une totale dépendance.