L'actualité régionale 1er Février

OCEAN INDIEN
CARTE COI
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES

L’heure est aux chicaneries pré électorales. La cour suprême a validé 16 candidatures pour la présidentielle et en a rejeté 4.


Les recalés ruent dans les brancards, et se vengent en s’attaquant aux autres candidats retenus. C’est ainsi qu’un candidat qui se réclamait du Juwa, le parti de l’ancien président Sambi ; Said Jaffar El Macelie présente un recours contre le candidat Juwa Ibrahim Mohamed Soulé.
Le candidat résidant à Mayotte Bourhane Abdallah, attaque un autre membre de la diapora Salim Saandi, disant qu’il est résident en France.
Il y a aussi des recours contre la candidature d’Azali Assoumani, pour la raison que le président sortant serait malade, pas en état de gouverner.
L’opposant Mohamed Ali Soilihi fait aussi l’objet de recours sous prétexte qu’il est poursuivi en justice.
Bref, la Cour Suprême doit faire face à une avalanche de recours à examiner





MADAGASCAR

Le premier ministre a intimé l’ordre aux ministres de respecter le code de la route comme tout le monde sous peine de sanction


L’avertissement avait été donné il y a seulement quatre jours et la menace est déjà mise à exécution. Un ministre – on n’a pas précisé lequel – a été rappelé à l’ordre pour avoir effectué un dépassement dangereux à vive allure. Le ministre a écopé d’un avertissement, mais le chauffeur a lui été suspendu de ses fonctions. D’où une certaine grogne chez les chauffeurs des ministères qui considèrent que le ministre est fautif et non pas le conducteur qui n’aurait fait que suivre les instructions de son chef.





MAURICE

Il faut que les mauriciennes et les mauriciens fassent des bébés,  c’est une priorité nationale


Il est loin le temps où le planning familial à Maurice encourageait la limitation des naissances, la contraception. C’était dans les années 60 et 70. Aujourd’hui la donne démographique est inversée comme dans beaucoup de pays développés. Le taux de natalité doit passer de 1,4 enfants par femme à 2,1 dans les prochaines années. Sinon la population mauricienne ne pourra soutenir son économie d’ici 2050. Le planning familial mauricien est en train de mener une étude sur des politiques publiques natalistes, et cela pourrait passer par la fiscalité.
Avec le taux de natalité en chute, les effets d’une population vieillissante devraient se faire sentir dès 2030. Les Nations unies avaient, elles, souligné que la population active passerait de 600 000 personnes à 450 000 en 2050 et à 300 000 en 2100.





LA REUNION

50 Réunionnais seront tirés au sort pour participer à l’observatoire des prix


C’était une promesse de la ministre des outremers Annick Girardin en pleine crise des gilets jaunes à la Réunion : une participation citoyenne pour lutter contre la vie chère.  Un panel de 50 Réunionnais sera tiré au sort parmi ceux qui se seront portés candidats. Il y aura la parité homme-femme et la représentation de chacune des 24 communes de l’île.
Pour la mise en œuvre de cet engagement, le préfet de La Réunion a lancé hier un appel à candidature. L’observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion est présidé par un magistrat de la Chambre Régionale des Comptes. Toute personne majeure résidant à la Réunion peut y participer et devra s’inscrire avant le 16 février.





RODRIGUES

La consécration pour le miel de Rodrigues, il est réputé très bon


Tellement bon qu’il sera servi en petit pots, en classe affaires seulement, sur les vols internationaux d’Air Mauritius. Le contrat sera signé d’ici au mois de mars. Les apiculteurs de Rodrigues, qui sont surtout des apicultrices d’ailleurs, ont dû prouver qu’elles tiendraient la cadence  en termes de production. Le miel rodriguais est réputé compter parmi les meilleurs du monde.


 

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.