L'actualité régionale 16 Avril

Notre-Dame de Paris en feu - Franceinfo
© Franceinfo | Notre-Dame de Paris en feu
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

MOZAMBIQUE

L’incendie de Notre Dame de Paris fait la une partout, notamment au Mozambique, malgré la catastrophe cyclonique qu’a vécu ce pays


L’événement est en une du site du journal Mozambicain « Opais ».  Pourtant  le Mozambique a d’autres graves sujets de préoccupation. Le pays est confronté en ce moment à une catastrophe humanitaire, des pénuries, des épidémies,  suite au passage du cyclone Idai.  Notre Dame est un symbole mondial. Les mozambicains sont très croyants. Ils vont recevoir le pape François au mois de septembre prochain.

La France figure parmi les pays qui se sont impliqués dans le sauvetage après le cyclone.

L'événement de l'incendie de Notre Dame fait la une de presque toute la presse des pays de l'Océan Indien





COMORES

Nadia Tourqui a été placée sous contrôle judiciaire


Déjà convoquée la semaine dernière, l’intellectuelle Nadia Tourqui a dû retourner à la gendarmerie hier à Moroni et elle a ensuite été présentée à un juge qui l’a placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le pays, et interdiction de communiquer sur les réseaux sociaux. Les poursuites sont liées à son soutien actif de la campagne du colonel Campagnard et la constitution après l’élection du Conseil National de Transition.
Depuis plus d’un an, cette ancienne missionnaire  des nations unies s’est engagée sur une voie qui ne plait pas au camp présidentiel. Sa liberté de parole est désormais entravée par ces poursuites.


La justice ne chôme pas à Moroni. Les auditions ont repris dans l’affaire de la citoyenneté économique

Trois têtes d’affiche étaient convoquées hier au tribunal pour des auditions : l’ancien président Sambi et son ancien ministre des affaires étrangères Bacar Dossar. Egalement convoqué, l’ancien ministre Mohamed Ali Soilihi, alias Mamadou.
Ils sont tous accusés d’avoir empoché la vente des passeports comoriens, vendus dans le cadre du programme dit de « citoyenneté économique ».
Cette affaire a permis d’éliminer Sambi et Mamadou de la scène politique au moment où se préparaient les dernières élections présidentielles.




SEYCHELLES

Le président des Seychelles a réalisé une première mondiale : il a fait un discours … à 124 mètres sous la surface de l’océan


On n’a jamais vu ça ! C’est la première fois dans l’histoire qu’un président d’une nation s’adresse au public en direct d’une capsule d’exploration immergée. Danny Faure, 58 ans,  n’a rien d’un aventurier mais il a profité dimanche de la présence aux Seychelles d’une mission internationale d’observation des fonds marins pour monter à bord du navire Ocean Zephyr et descendre dans une capsule aux côtés d’un pilote américain. Sur la vidéo on le voit habillé en short et tee-shirt, prononçant son discours en anglais. Il a appelé à lutter pour la sauvegarde de l’univers marin,   contre la surpêche, contre les matières plastiques. L’allocution était relayée par l’agence américaine AP. Cela avait un petit côté Nicolas Hulot dans Ushuaïa. Ensuite il a donné une interview, toujours au fond, et il a dit que c’est « vraiment très cool »




MAURICE

Le premier ministre mauricien veut faire passer une loi au parlement, durcissant les conditions d’accès à la nationalité, et cela risque de chauffer


Cela se passera aujourd’hui au parlement. Pravind Jugnauth veut introduire un amendement aux règles de naturalisation rendant impossible l’acquisition de la nationalité par mariage si le conjoint étranger a été auparavant en situation irrégulière dans le pays.
Une  autre disposition encore plus controversée serait d’interdire la naturalisation à des personnes handicapées, les sourds-muets, les aveugles et autres handicaps physiques ou mentaux, qui pourraient représenter un fardeau pour l’Etat mauricien.
Il est aussi question de barrer la route aux personnes dont les opinions seraient considérées comme dangereuses pour la société.
Tout cela soulève un tollé, pas seulement dans l’opposition.




MADAGASCAR

Une fête de mariage a très mal tourné à cause d’une mayonnaise frelatée servie aux convives



C’est la mayonnaise elle-même qui a mal tourné. Cela s’est passé dimanche dans la petite ville de Ankazondandy , dans la région rizicole au centre de la grande île. Juste après le repas, pratiquement tous les invités au mariage, y compris les jeunes mariés, se sont retrouvés à l’hôpital. Les cuisiniers avaient assaisonné l’entrée avec de la mayonnaise en conserve, et pire, ils avaient préparé le repas trop longtemps à l’avance, sans mettre cette salade au frigo. L’un des convives n’a pas survécu à cette intoxication, il est mort pendant son transfert à l’hôpital.
D’autres invités du mariage sont encore en réanimation. Le médecin des urgences a expliqué que cela arrive assez souvent : Les gens ne respectent pas la chaîne du froid. Ce qui peut avoir des conséquences dramatiques.