L'actualité régionale 15 Mars

OCEAN INDIEN
CARTE COI
Bruno Minas
Publié le , mis à jour le

COMORES

« L’Union Européenne n’a pas sa place aux Comores » déclare le directeur de campagne du président Azali


Houmed Msaidié, directeur de campagne d’Azali Assoumani, est sorti de ses gonds en apprenant qu’un représentant de l’Union Européenne a critiqué le non respect des droits de l’homme et des libertés publiques devant la commission des Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève.
Houmed Msaidié, dans une conférence de presse hier, a accusé l’Union Européenne de « mépris » et de « mensonge ».
« Il y a plusieurs pays qui ont chassé les représentants de l’Europe lors des élections, pourquoi pas les Comores ? » a-t-il également lancé, « nous sommes un pays indépendant, et nous n’avons pas besoin de financement pour nos élections ».





MADAGASCAR

Le Président de Madagascar a exprimé ses engagements écologiques au sommet pour la planète à Nairobi, où il a rencontré le Président Macron



A la tribune du « One Planet Summit », une initiative française,  Andry Rajoelina a parlé du désastre du charbon de bois  et de la déforestation massive à Madagascar. Pour y remédier, il annonce que chaque malgache devra planter au moins 5 arbres par an pendant 5 ans. Les autorités malgaches vont fournir chaque année 200 000 réchauds fonctionnant à l’éthanol. Il veut que l’on sauve un million d’hectares de forêt chaque année.
Andry Rajoelina a indiqué par ailleurs que seuls 15% de la population malgache a accès à l’électricité. Il veut que l’on vulgarise les kits solaires pour les familles modestes.


Ces engagements du Président Malgache ont été salués par Emmanuel Macron

Sur la tribune, Emmanuel Macron a dit tout le bien qu’il pense des initiatives environnementales du président Rajoelina. Les deux chefs d’Etat se sont ensuite rencontrés en marge de ce sommet, mais pour le moment rien n’a filtré de leur tête. Il ne devait pas être seulement question d’environnement mais aussi de la revendication malgache sur les îles éparses situées dans le canal de Mozambique. Mais là, c’est motus et bouche cousue de la part des diplomates malgaches et français.





Une question très délicate est débattue à Madagascar : va-t-on vers une dépénalisation de l’avortement ?

C’est une réunion assez discrète qui se tient dans un hôtel d’Antananarivo. 35 personnes y participent, hommes et femmes venus de différents milieux et des six provinces de  l’île. A Madagascar le ministère de la santé estime à 75 000 le nombre d’avortements en 2017. Certains se passent clandestinement dans des conditions dangereuses. Ce serait une cause de mortalité importante chez les femmes. L’avortement est considéré comme un acte criminel dans les textes en vigueur. Les personnes engagées dans le droit des femmes veulent que cela change. Ils préparent une charte et une campagne pour obtenir la dépénalisation. Cela ne va pas être chose facile dans ce pays où les églises tiennent une place prépondérante





MAURICE

La Dengue inquiète de plus en plus les autorités et la population mauriciennes


On parle déjà d’épidémie. 24 malades ont été recensés depuis le début de l’année, alors qu’en général seuls deux ou trois cas sont enregistrés par an. La secteur de l’île la plus touchée est la Vallée des Prêtres, au pied des montagnes à l’Est de Port-Louis. 19 cas dans ce seul quartier. Des équipes de fumigation sont déployées par la direction de la santé. On estime que le virus a été amené de la Réunion par des voyageurs. Les symptômes de la dengue sont semblables à ceux du paludisme. C’est une maladie dangereuse pour les nouveau-nés, les personnes âgées ou affaiblies.




TANZANIE

Coup de chapeau à un randonneur octogénaire hollandais


Le jour de ses 80 ans il s’est offert une excursion et pas des moindres : le Kilimandjaro. De nombreux prétendants au sommet de l’Afrique calent à quelques centaines de mètres du sommet pris de vertiges, de nausées, et s’évanouissent souvent à cause de l’altitude et du manque d’oxygène. Mais notre gaillard, qui s’appelle Franck Van Beers est revenu en bonne forme disant qu’il était prêt à remettre ça. Il a eu les honneurs de la presse tanzanienne.