L'actualité régionale 10 Mai

requin
© Pixabay
Bruno Minas
Publié le

LA REUNION

Une nouvelle attaque mortelle de requin a eu lieu de jeudi


Un surfeur d’une trentaine d’année a eu une jambe arrachée par un requin. Cela s’est passé hier après-midi à St Leu sur la côte ouest de la Réunion. Trois autres surfeurs qui se trouvaient là n’ont pas pu lui porter secours. La gendarmerie a envoyé un hélicoptère pour retrouver son corps. On l’a retrouvé flottant de l’autre côté de la baie, près du petit port de St Leu.
La pratique du surf est interdite à cet endroit en raison du risque requin. Un risque encore accentué avec le changement de saison. La saison plus fraîche voit se multiplier la présence des requins bouledogues, les plus dangereux.
St Leu était autrefois un spot de surf mondialement réputé. Sa vague, la fameuse gauche de St Leu, faisait partie du circuit des championnats internationaux. Tout cela est fini depuis que les requins s’y sont installés il y a bientôt dix ans.
C’est la deuxième attaque mortelle depuis le début de cette année 2019





COMORES

Le grand Mufti appelle tous les comoriens à la réconciliation


« C’est un mois de pardon. Je demande à tous les comoriens du pouvoir comme de l’opposition de s’unir, oublier le passé,  mettre fin à leurs clivages, se pardonner et à regarder ensemble l’avenir du pays et les intérêts du peuple comorien ». Les propos du grand Mufti sont ainsi cités par le quotidien national « Al Watwan ». Il s’exprimait lors d’un prêche auquel assistait le président Azali et plusieurs personnalités dont l’ambassadeur d’Arabie Saoudite. Le grand Mufti a voulu sensibiliser aussi à la pratique de la « Zakat », l’aumône, qui prend tout son sens à l’heure de la solidarité nécessaire à l’égard des victimes du dernier cyclone.





MADAGASCAR

La gendarmerie malgache pourchasse les voleurs de vanille


A Fénérive, au nord de Tamatave, le week-end dernier les gendarmes ont arrêté une camionnette transportant plus de 200 kilos de vanille verte. Des gousses de vanille pillées dans les plantations. C’est véritable fléau à Madagascar. Les planteurs ne savent plus quoi faire pour protéger leurs récoltes. Beaucoup passent des nuits blanches à veiller sur leur production. Cette insécurité a d’ailleurs fait baisser la qualité de la vanille de Madagascar. Les exploitants ont de plus en plus tendance à récolter trop tôt, dès que c’est autorisé, en principe vers fin juin,  avant maturité, de peur de perdre toute leur récolte. Les voleurs travaillent souvent pour des collecteurs qui mélangent la vanille volée et la vanille achetée. Toute la filière professionnelle est victime de ce trafic. Et au bout du compte le consommateur se retrouve avec une vanille médiocre.




MAURICE

L’interception des mules à l’aéroport devient presque banale et quasi quotidienne


Les mules, ce sont ces personnes qui transportent de la drogue dans leur corps, au péril de leur vie. L’une des dernières interceptions signalée est celle d’une passagère sud-africaine en provenance de Johannesburg. Cette jeune femme de 34 ans  a bien failli échapper au contrôle, puisque c’est à la sortie de l’aérogare juste avant la file des taxis que les policiers l’ont interceptée. On ne sait pas sur la base de quel soupçon ses bagages ont été fouillés en vain. Soumise à un interrogatoire serré, elle a fini par avouer avoir avalé la drogue enveloppée dans des préservatifs. 51 boulettes d’héroïne ont été purgées. Une valeur de plus de 226 000 euros. C’est la première fois qu’elle venait à Maurice. Peu de temps auparavant, elle s’était rendue au Brésil pour rendre visite à sa sœur qui y tient un salon de coiffure. C’est sans doute là qu’elle a été approchée par des trafiquants. Elle risque fort de passer plusieurs années en prison.





SEYCHELLES

Qui boit le plus de Champagne? Le chiffre est officiel : les seychellois sont les premiers consommateurs d’Afrique


Le calcul est rendu public par le Comité Interprofessionnel des vins de Champagne : aux Seychelles on consomme 350 bouteilles pour 1 000 habitants. Autrement dit chaque seychellois consomme en moyenne un tiers de bouteille. L’île Maurice arrive derrière et ensuite c’est le Gabon. Il faut croire qu’on boit de tout et beaucoup on Gabon puisque c’est aussi le premier consommateur africain de bière, de très loin devant les autres.
Mais personne ne détrône les Seychelles pour le Champagne. Sauf que ce classement ne comprend pas l’île de la Réunion qui n’est pas un pays indépendant. On y boit beaucoup plus de Champagne qu’aux Seychelles mais moins qu’en Martinique qui est depuis plus d’une dizaine d’année le plus gros consommateur mondial. Les martiniquais boivent en moyenne 3,5 bouteilles par an par habitant, soit dix fois plus que les seychellois.
 

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.