4 mois de prison avec sursis et 3 ans de privation des droits civiques contre des manifestants de février dernier

justice grève

Deux membres du Collectif de défense des intérêts de Mayotte (Codim) ont été condamnés à 4 mois de prison avec sursis et 3 ans de privation des droits civiques pour violence sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Les faits se sont déroulés pendant le mouvement social de mars.
 

Chamsudine Ali
Publié le

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.