Jérôme DUBREIL , Responsable du service " Santé - Environnement " à l' ARS indique que d' une manière générale, annuellement, on a quasiment une trentaine des cas de fièvre typhoïde à Mayotte.

" Les 27 cas retrouvés à Longoni se sont révélés depuis le début de l' année au fil de la veille sanitaire mais il n ' y a pas de flambée.", a tenu à rassurer Jérôme DUBREIL.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

JERÔME DUBREIL ( SANTE - ENVIRONNEMENT) ARS PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :


Jérôme DUBREIL a accordé une interview explicative sur cette pathologie à Papinot ZAIDANI et à Simba ATTOUMANI :

       
Qu'est - ce que la fièvre typhoïde ? - " La fièvre typhoïde ( A NE PAS CONFONDRE AVEC LE TYPHUS) est une maladie qui est liée à une bactérie salmonella typhi qui est présente dans les selles des personnes malades et la transmission se fait par l' ingestion de l' eau contaminée ou l' ingestion d' aliments crus contaminés."

Quels en sont les symptômes ? - " Les premiers signes, ce sont des fièvres, des maux de tête qui peuvent être accompagnés, soit des diarrhées, soit des constipations et une grande fatigue chez la personne. Ensuite, il peut y avoir des complications si la personne n' est pas prise en charge assez tôt avec un traitement qui va bien pour endiguer la maladie.

Comment soigne - t - on cette maladie ? - " La typhoïde est la maladie des mains sales. Elle est liée souvent aux problèmes d' accès à l' eau potable, à l' accès à l' eau potable déficient, à l' accès à l' assainissement qui n' est pas adapté et à un manque d' hygiène de base, une méconnaissance des règles de base de l' hygiène à savoir, le lavage des mains, la consommation de l' eau de bonne qualité pour les usages alimentaires.
Des traitements médicamenteux sont dispensés à la personne et en général, le rétablissement se fait bien si c'est pris à temps dans le parcours médical."

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

Quel message de prévention ? - " Le message s' adresse à des populations qui habitent dans des quartiers défavorisés, dans des habitats précaires et l' idée est de leur rappeler qu' ils ne peuvent pas utiliser l' eau de la rivière. Ce sont des comportements qu' on a recensés, donc, il faut rappeller ces gestes primaires à savoir, ne pas consommer l' eau de la rivière mais privilégier l' eau du réseau public et boire l' eau d' une borne fontaine."

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
 " Le second message très important, c'est l' hygiène des mains, c'est - à - dire, qu'il faut se laver les mains régulièrement à des moments précis, c'est - à - dire quand on sort des toilettes et puis quand on va préparer des aliments et qu' on doit les consommer aussi. Il faut vraimebnt avoir cette hygiène des mains très régulière pour endiguer ce phénomène d' exposition à la bactérie typhi.

L' ARS, l' IREPS, la CROIX ROUGE et la Mairie de Koungou vont organiser une distribution mercredi 24 août 2016 de 9h à 12 h  des kit hygiène et d' autres matériels , des seaux, des jerricans, des savons à l' attention de la population du quartier de Longoni pour faire en sorte que les habitants puissent être acteurs de leur santé et qu'ils puissent endiguer la typhoïde dans leur quartier.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

RIVIERE POLLUEE PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

A LIRE SUR LE MÊME SUJET :


PAR EMMANUEL TUSEVO : L' ACCES POUR TOUS A L' EAU POTABLE, UN DEFI POUR LA DEPARTEMENTALISATION DE MAYOTTE

http://www.podcastjournal.net/MAYOTTE-L-ACCES-POUR-TOUS-A-L-EAU-POTABLE-...

EN VIDEO : Se protéger de la fièvre typhoïde


http://www.allodocteurs.fr/maladies/maladies-infectieuses-et-tropicales/...