Le diplôme "Valeurs de la république et Islam" s’installe

Diplome valeurs islam
© Chamsudine Ali

La première promotion au diplôme d’Etat universitaire, "Valeurs de la république et Islam" vient de reprendre les cours. Elle est constituée de cadis et de leurs secrétaires greffiers, les aumôniers, mais elle devrait s’ouvrir à un public plus large dès la prochaine rentrée

Chamsudine Ali Publié le , mis à jour le

Il s’agissait, au départ en tous les cas, de dispenser une formation civique et civile originale et contextualisée sur les valeurs de la République et l’Islam.
Le contenu, sensibilisation à la culture du monde arabe,  histoire et statut de Mayotte de 1841 à nos jours, statut civil de droit local applicable à Mayotte, liberté religieuse et laïcité, géopolitique des islams, accompagné d’une demi-douzaine de conférences dont les thèmes tournent autour de l’islam dans la vie quotidienne, attire de plus en plus de candidats.
Se pose donc la question de l’utilité de ce diplôme.
Ce diplôme sera-t-il désormais obligatoire pour les prochains candidats à la fonction de cadis, ou à un plus large panel de fonctions ; aumônier des hôpitaux ou des armées par exemple ?
La réflexion est en cours. Le responsable pédagogique au centre universitaire de Mayotte, Aurélien SIRI se montre prudent, mais reconnaît que la demande est de plus en plus en plus importante à Mayotte. 
 
C’est le gouvernement, en particulier le ministère de l’éducation nationale qui en est à l’origine et c’est tout naturellement que le centre universitaire du département français à majorité musulmane s’est lancé.
Le diplôme délivré est bien un diplôme national validé en deux ans.