L'ARS rappelle les mesures de prudence contre la dengue à Mayotte

moustique
© Photo Emmanuel Tusevo | Eaux stagnantes , gîtes à moustiques

492 cas de dengue à Mayotte
 La circulation du virus se maintient, et principalement à Mamoudzou. Afin d’éviter qu’elle ne s’intensifie,
 l’ARS OI insiste sur la nécessité pour tous de suivre les recommandations et de rester vigilants.

Emmanuel Tusevo
Publié le , mis à jour le

 

mbou

492 cas de dengue à Mayotte
Sur les trois dernières semaines, le nombre de cas de dengue détectés à Mayotte est relativement stable. La circulation du virus se maintient, et principalement à Mamoudzou. Afin d’éviter qu’elle ne s’intensifie, l’ARS OI insiste sur la nécessité pour tous de suivre les recommandations et de rester vigilants.  Voici    

           VOICI LE COMMUNIQUE DE L' ARS DIFFUSE LE 16 JUILLET 2014 

Une situation épidémiologique relativement stable mais qui impose la vigilance
Depuis le début de l’année, 492 personnes ont été touchées par le virus dans l’île, dont 20 nouveaux cas recensés la semaine dernière. Les indicateurs montrent une persistance de la circulation virale avec :
‒ plus de deux-tiers des cas recensés à Mamoudzou (14/20)
‒ des cas isolés dans plusieurs villages (Dembeni, Chiconi, Boueni)

moustique

Le nombre total de cas survenus dans l’île pourrait être beaucoup plus élevé pour 2 raisons :
‒ Les personnes malades ne vont pas systématiquement consulter un médecin ;
‒ et la dengue ne se traduit pas toujours par l’apparition de symptômes. 
De plus, malgré la saison sèche et la faible pluviométrie, la transmission du virus se maintient.
Restons mobilisés pour stopper l’épidémie
Les équipes de l’ARS OI poursuivent leurs efforts :
‒ Actions de lutte anti vectorielle renforcées sur les secteurs concernés
‒ Accompagnement des communes dans leurs actions de prévention et de lutte contre la prolifération des moustiques
‒ Information et communication auprès des professionnels de santé et de la population

moustique

Pour que ces actions soient vraiment efficaces, elles doivent être accompagnées d’une mobilisation collective : Chaque habitant doit mettre en œuvre les mesures de protection individuelle. 
Recommandations :
Pour éviter d’être malade, le moyen le plus efficace est de se protéger des piqûres de moustiques : utiliser des répulsifs, porter des vêtements couvrants, dormir sous moustiquaire.
En cas d’apparition des symptômes, il faut consulter rapidement un médecin, tout en continuant à se protéger des piqûres de moustiques pour éviter de transmettre la maladie à son entourage.
Supports communication
- Diffusion de spots radio, sur plusieurs stations locales 
Ecoutez le spot radio
.
- Affiche grand public, visible dans les lieux publics
Télécharger l'affiche

- Dépliant d'information, remis à la population, dans le cadre des actions de proximité
Télécharger le dépliant

- Affiche voyageurs, visible à l’aéroport
Télécharger l'affiche