Les Mahorais boudent le RSA

Formulaire de demande de RSA
© DR | Formulaire de demande de RSA

Depuis janvier 2012, les Mahorais peuvent bénéficier du RSA. Contre toute attente, ils ne sont que très peu à en avoir fait la demande, par manque d’information.

Maité KODA Publié le , mis à jour le

On n’attendait pas moins de 13 500 bénéficiaires, ils sont 7 000 à le toucher.

Depuis son instauration sur l’île de Mayotte, le RSA (Revenu de solidarité active) est loin d’être pris d’assaut par les Mahorais. La faute à des démarches qui apparaissent parfois compliquées, mais surtout une mauvaise communication, croit savoir le Conseil général qui tente de rectifier le tir.

Depuis cette semaine, des responsables de la communication du département sillonnent l’île à la rencontre des habitants pour délivrer des brochures explicatives- en français uniquement- et répondre aux questions des habitants. Les conditions à remplir et les modalités d’accès à cette prestation, dont le montant à Mayotte n’atteint pour l’instant que 25% du montant du RSA versé dans l’Hexagone, restent méconnues.

"Les gens croient que c’est une aide destinée aux étrangers, d’autres pensent que cette aide n’est pas importante pour eux", explique au micro de Mayotte 1ere Jacques Martial- Henry, vice-président du Conseil général chargé des affaires sociales.

En effet, si les opposants à la départementalisation de craignaient une ruée sur les prestations sociales, ils se seront lourdement trompés : le département à du mal à écouler ses fonds.

Alors que 13 millions d’euros ont été provisionnés pour le RSA, seuls 1,8 millions d’euros ont été versés aux quelques 2000 foyers bénéficiaires et ayant effectué une demande dans les formes.

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.