A Mayotte, des zébus, des chèvres et des moutons passagers clandestins

A Mayotte, des zébus, des chèvres et des moutons passagers clandestins
© JEAN-LUC ALLEGRE / ONLYWORLD.NET / ONLY FRANCE

Une barque de clandestins interceptée jeudi soir au large de Mayotte en provenance des Comores transportait dix hommes et une femme mais également un zébu, trois chèvres et seize moutons (dont deux morts). 

La1ère (avec AFP) Publié le

Les étrangers en situation irrégulière ont été conduits au centre de rétention administrative, a-t-elle précisé. Que des animaux se retrouvent dans ces "kwassas" arrive "de temps en temps" mais reste "relativement rare", a indiqué la gendarmerie de Mayotte à l'AFP. Les animaux ont été remis à un vétérinaire à leur arrivée sur le territoire, chargé de les euthanasier. L'embarcation contenait également neuf cartons de cartouches de cigarettes, des tubercules de manioc, du blé et de l'orge.

Le 101e département français subit une forte immigration irrégulière en provenance des îles voisines des Comores dont la plus proche, Anjouan, se trouve à 70 km de ses côtes. Chaque année, Mayotte effectue entre 18.000 et 22.000 reconduites à la frontière, avait rappelé le préfet Dominique Sorain en mai dernier, "ce qui représente la moitié des reconduites qui sont faites en France", avait-il précisé.

Depuis le 21 mars, l'Union des Comores refuse de réadmettre ses ressortissants expulsés de Mayotte sur son sol, provoquant avec la France une crise diplomatique qui perdure.