Mayotte : un migrant décède sur une plage

MAYOTTE, Dzaoudzi, octobre 2009, des migrants à bord d'un kwassa kwassa, arrêtés par la gendarmerie française
© GENDARMERIE NATIONALE/AFP | Des migrants à bord d'un "kwassa kwassa" tentant de rejoindre Mayotte.

Un migrant clandestin vraisemblablement en provenance des Comores voisines est décédé à Mayotte, sur une plage de Koungou (nord de l'île), dans la nuit du 2 au 3 novembre, a appris ce mardi l'AFP auprès de la gendarmerie de Mayotte.

La1ere.fr (avec AFP) Publié le

Découvert inconscient par les pompiers vers minuit, l'homme, pas encore identifié, est décédé sur place après des tentatives de réanimation qui se sont révélées vaines, a détaillé le colonel Philippe Leclercq. C'est "une illustration tragique supplémentaire du phénomène que nous connaissons en rapport avec la migration des Comores", a-t-il déclaré à l'AFP.
               
Le 101e département français subit une forte pression migratoire des îles voisines des Comores dont la plus proche, Anjouan, est située à 70 km de ses côtes. Chaque année, Mayotte effectue en moyenne entre 18.000 et 22.000 reconduites à la frontière, avait rappelé en mai dernier le préfet de l'île. Au regard de l'importance des flux migratoires vers Mayotte, de telles découvertes macabres demeurent relativement peu fréquentes, le dernier fait connu en date remontant à septembre 2018 lorsqu'une fillette de 8 ans environ avait été retrouvée morte sur une plage du nord de Mayotte.