Mayotte: l'Etat serait-il prêt à abandonner le statut de département ?

l'Etat prêt à lâcher Mayotte ?
© BERTRAND LANGLOIS / AFP

L'Elysée, sur proposition d'un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, réfléchirait à la création d'une "communauté de l'archipel des Comores". L'île resterait française mais abandonnerait son statut de département. Une idée que ne partage pas le ministère des Outre-mer. 

Pierre Lacombe
Publié le , mis à jour le

Alors qu'un nouveau préfet et un délégué interministériel devraient-être nommés ce mercredi 27 mars, l’exécutif cherche une solution pour désamorcer la crise qui secoue Mayotte depuis maintenant six semaines.

L’Elysée, Matignon, les ministères des Outre-mer, de l’intérieur et des affaires étrangères ne seraient pas toujours en phase, indique notamment Le Monde. D’après des échanges confidentiels auxquels le journal a eu accès, deux options s’opposent sur l’attitude à tenir face aux Comores.

D'un côté, le ministère des outre-mer plaiderait pour un renforcement de la coopération avec les Comores, en exigeant en contrepartie des engagements des autorités comoriennes à lutter contre l’immigration clandestine. 

De l'autre, le ministère des affaires défendrait la création d'une "communauté de l'Archipel des Comores". Il s’agirait de proposer une association entre Mayotte et les Comores dans le cadre d’un accord de coopération régionale. "Cette option aurait également les faveurs de l’Elysée, en particulier du conseiller outre-mer d’Emmanuel Macron", indique le Monde. "L'île resterait française mais abandonnerait son statut de département", indique pour sa part le Canard enchaîné.  

Le 29 octobre dernier, depuis Cayenne en Guyane, le chef de l'Etat s'interrogeait sur Mayotte: 

... Les candidats de droite et de gauche ont promis à Mayotte de devenir un département. Ca a mis du temps, c'est arrivé en 2011. Est-ce-que Mayotte est plus heureux comme département ? Je ne suis pas sûr. Ce n'est pas un département comme un fétiche; Mayotte c'est un territoire de la République pleine et entière, c'est cela ce que je vous dis en vous regardant dans les yeux mais les contraintes d'un département qui serait comparable à la Creuse ou la Lozère, ça n'est pas bon pour Mayotte. Et donc il faut en faire un grand département de la République, c'est à dire un territoire où les règles doivent être pleinement adaptées, avec une collectivité unique, avec un cadre propre parce que les défis sont propres à votre territoire. 


Cette proposition de communauté de l'archipel, ne recueille pas l'assentiment du ministère des Outre-mer, croit savoir le journal satirique qui cite un proche d'Annick Girardin. "Une telle idée risque de créer la pagaille sur un territoire qui n'en a vraiment pas besoin. Élus, comme population sont attachés au département".