Mayotte: des conducteurs de bus scolaires manifestent après des caillassages

Caillassage bus scolaires

Les transporteurs scolaires ont manifesté mercredi à Mayotte pour dénoncer les violences qu'ils subissent, et notamment le caillassage de leurs bus.

La1ère.fr (avec AFP) Publié le

Des conducteurs de bus scolaires ont manifesté mercredi après-midi dans le centre de Mamoudzou, chef-lieu de Mayotte, pour protester contre les violences dont ils sont victimes, en particulier le caillassage de leurs véhicules par des jeunes. Les chauffeurs ont effectué plusieurs tours en boucle notamment au rond point du débarcadère des barges, paralysant la circulation et obligeant les policiers à détourner les véhicules se rendant au nord de l'île.

 


Conflits entre jeunes

Récemment, un conflit inter-villages entre jeunes a donné prétexte à des caillassages, un phénomène récurrent à Mayotte.
"Lorsque je suis arrivé à Majicavo au nord de l'île, à peine je me suis arrêté, les délinquants me sont tombés dessus. Ils cherchaient apparemment un jeune de Koungou, un village voisin, que je transportais", a raconté à la télévision Mayotte
1ere un chauffeur dont le bus porte encore les traces de cette attaque commise mardi. "Ils m'ont dit de le faire descendre. J'ai refusé parce qu'il n'était pas arrivé à destination. Ils m'ont dit que si je ne leur livrais pas le garçon recherché, ils allaient casser mon bus. Je leur ai répondu de faire ce qu'ils voulaient et ils ont cassé les vitres du bus", a-t-il poursuivi.

Un autre chauffeur a relaté avoir été attaqué deux fois en quatre jours. "C'est la boule au ventre que je viens au travail. Franchement, vu la situation et vu que les autorités ne font rien, je vous le dis clairement, celui qui viendra pour m'attaquer, je lui fonce dessus en premier et après, il pourra aller porter plainte", a-t-il réagi.