Masters de Monte-Carlo : Gaël Monfils affronte Jo-Wilfried Tsonga en demi-finale ce samedi

monfils monte carlo 2016
© JEAN CHRISTOPHE MAGNENET/ALB/AFP | Gaël Monfils en pleine action au Masters 1000 de Monte-Carlo, le 15 avril 2016.

Gaël Monfils affronte ce samedi après-midi Jo-Wilfried Tsonga dans la demi-finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, dont le vainqueur sera le premier Français en finale depuis la victoire de Cédric Pioline en 2000. 

Par Philippe Triay (avec AFP) Publié le , mis à jour le

"Si j'ai un tout petit avantage, c'est que je sais ce qu'il va me proposer", a déclaré Gaël Monfils, vainqueur en quarts de finale vendredi de l'Espagnol Marcel Granollers 6-2, 6-4. "Il va essayer de m'agresser, de ne pas aller dans des filières longues. Il ne faudra pas que je le laisse prendre le jeu à son compte", a ajouté le Guadeloupéen.
        
Les deux hommes, de la même génération, 29 ans pour Monfils et 30 pour Tsonga, se connaissent par coeur, autant tennistiquement qu'humainement, mais ils ne se sont pas affrontés si souvent que ça sur le circuit : sept fois seulement (Tsonga mène 5-2 dans les rencontres), et jamais sur terre battue. Leur seul duel d'envergure date de 2012, en finale de Doha, où Tsonga l'avait emporté.
        

Avantage à Tsonga 

Le bilan est donc à l'avantage du Manceau, d'autant que Monfils reconnaît avoir remporté ses deux victoires alors que son adversaire revenait de blessure. "Les attaquants purs sont ceux qui me posent le plus de problèmes. J'ai du mal à maîtriser le jeu de Jo", a reconnu le Parisien.

>>> La demi-finale entre Monfils et Tsonga est à voir EN DIRECT sur France Ô ce samedi à partir de 15h25. La finale sera également retransmise par la chaîne ce dimanche.  

Mais la forme du moment pourrait rééquilibrer les débats, Monfils ayant été le meilleur Français depuis le début de la saison avec des quarts de finale à l'Open d'Australie, à Indian Wells et à Miami. Le Parisien, 16e mondial, a de nouveau fait un bon match contre Granollers, 67e à l'ATP, un "lucky loser" qui avait perdu en qualifications avant d'être repêché dans le grand tableau grâce au forfait de David Ferrer. Il se méfiait tout de même car l'Espagnol l'avait battu lors de leur dernier affrontement, l'an passé à Madrid, sur terre battue, dans un marathon en trois manches.

REGARDEZ des extraits du quart de finale Monfils - Granollers 


Seconde demi-finale d'affilée à Monte-Carlo

"J'ai essayé d'être plus agressif cette fois-ci, de jouer un peu plus avec mon coup droit. J'ai essayé de le faire courir, de venir au filet pour le perturber. J'avais une tactique différente de la dernière fois", a dit le Français, qui jouera sa seconde demi-finale d'affilée à Monte-Carlo. 

Monfils a largement dominé, sauf au début du deuxième set, où il a concédé temporairement un break de retard. "J'ai eu un gros coup de pompe. J'ai fait une petite hypoglycémie. J'avais la tête qui tournait un peu", a expliqué le Français, qu'un soda a rapidement remis d'aplomb.