La ville du Marigot a déjà engagé près de 170 000 euros dans la lutte contre les sargasses

Truxor au Marigot
© W. Zébina | Le "Truxor" est opérationnel au Marigot depuis ce mercredi 20 juin

La ville du Marigot, confrontée à l'arrivage massif d'algues sargasses a fait l'acquisition d'un Truxor D 5045. La livraison de l'appareil, d'une valeur de 99 000 euros, s'est effectuée, ce mercredi 20 juin. Un investissement obligatoire pour la survie économique de la ville. 

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Le Truxor D 5045 effectue le fauchage et le ramassage de plantes, mais aussi l'arrachage de plantes invasives. La ville du Marigot, tout comme d'autres villes du littoral nord-atlantique de la Martinique, confrontée à l'arrivage massif d'algues sargasses, mise beaucoup sur cet investissement. 

Un coût supplémentaire


Le site de la baie Fonds d’Or représente essentiellement le point d’échouage et de stagnation des sargasses.
Les populations du bourg et du quartier Dehaumont, situées face à la baie subissent en permanence et depuis l’apparition du phénomène, les nuisances olfactives et visuelles. Les quartiers de la zones côtières comme Charpentier, Baignoire, Pointemar, et l’Anse Massée subissent aussi les effets de décompositions des algues.

La municipalité, confrontée au ralentissement de l'activité économique des marins pêcheurs, mais aussi des restaurants, fait l'acquisition d'une machine de 99 000 euros. Un coût supplémentaire à ajouter aux 80 000 euros déjà engagés depuis le début du phénomène.

Joseph Péraste

Maire du Marigot (interview Pierre-Yves Honoré)

Le Truxor est un engin amphibie qu va sur l'eau pour ramasser les sargasses. Une démonstration a été faite, ce mercredi 20 juin ,aux élus et à la population lors de la livraison officielle de l'appareil.
Truxor au  Marigot
© P-Yves Honoré | un engin qui permet le fauchage, le ramassage de plantes, mais aussi l'arrachage de plantes invasives

 

Caractéristique du Truxor D5045

Moteur: Kubota V1505 - Turbo diesel - 45 ch - 3000 tr/min.
Mode de propulsion : par chenilles palmées, bandes caoutchouc.
Hydrostatique : proportionnel piloté.
Système hydraulique : Pompe hydraulique assujettie à la charge, couple de 115 Nm. Réservoir à technologie cyclone (brevetée) avec huile biodégradable Panolin : volume 19 litres.
Vitesse de déplacement : 0-100 m/min.
Levage frontal: attelage DM pour un changement rapide d’outil. Capacité charge 250 kg.
Matériaux : Pontons fabriqués en aluminium résistant à l’eau salée. La structure en acier est galvanisée à chaud.
Poste de conduite : siège conducteur avec chauffage électrique (thermostat), cabine pliante, positionnement des commandes réglable.
Système électrique : 12 volts, générateur 60 ampères, batterie 45 Ah.

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.