Vénézuéla : un ancien militaire vole un hélicoptère et lâche des grenades sur la Cour suprême

venezuela helicopter
© DR/réseaux sociaux | Venezuela : l'assaut aérien sur la Cour Suprême et le Ministère de l’intérieur

Des balles et des grenades ont été lancées sur des institutions vénézuéliennes, mardi 27 juin par un ancien officier de la police des renseignements. Ce dernier pilotait un hélicoptère volé dans une base militaire. Pour le président Nicolas Maduro il s'agit d'une attaque terroriste.

Caroline Popovic
Publié le , mis à jour le

Le Ministère de l’Intérieur et la Cour Suprême ont été, mardi 27 juin dans l’après-midi, pris pour cible par un ancien officier de la police des renseignements qui pilotait un hélicoptère volé dans une base militaire. Des balles ont été tirées et des grenades balancés de l’hélicoptère. 

Un drapeau au nom "de 350 Libertad"

Piloté par Oscar Perez,  un ancien officier de la police des renseignements, l’hélicoptère a survolé les bâtiments administratifs à Caracas avant de lâcher 4 grenades sur la Cour Suprême. Le Ministère de l’Intérieure a été ciblé par des balles. Personne n’a été blessé selon les sources gouvernementales.

Oscar Perez et ses complices avait volé l’hélicoptère de la base aérienne la Carlota, situé dans l’est de Caracas. Sur une des fenêtres de l’hélicoptère un drapeau flottait et faisait référence à "350 Libertad". Cet article de la Constitution vénézuélienne autorise les citoyens à renier tout régime qui veut supprimer l’Indépendence, la paix et la liberté du peuple vénézuélien.

Voir vidéo du déroulement des faits (images compilées par Raphaël Bastide) 
Un acte térrroriste selon le Président Maduro

Selon le Président Nicolas Maduro, l’ancien officier Perez était sous les ordres de la CIA et de l’ambassade américaine. Nicolas Maduro a qualifié les auteurs de cet acte de terroristes qui préparaient un coup d’état.
Oscar Perez et ses compatriotes sont activement recherchés par les autorités vénézuéliennes.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.