Le tribunal administratif confirme l'élection municipale de Sainte-Marie

Conseil municipal de Sainte-Marie
© Pierre Sotier | Le conseil municipal de Sainte-Marie élu le 2 décembre 2017

Le tribunal administratif dans la notification d'un jugement du jeudi 25 janvier a rejeté la requête d'un collectif de citoyen qui contestait la régularité de la liste conduite par Bruno Nestor Azerot. Ce dernier avait remporté le 26 novembre 2017 les élections municipales de Sainte-Marie.

Alain Livori - jean-Claude Samyde Publié le , mis à jour le

Le tribunal administratif a rejeté, jeudi 25 janvier, la requête d'un collectif de citoyens qui contestait la régularité de la liste conduite par Bruno Nestor Azerot  aux élections municipales du 26 novembre 2017. Sa liste était arrivée en tête des élections municipales partielles avec 58,80% des suffrages devant celles de Jean-Frantz Cauver et de Louis-Philippe Birba.

Élection confirmée


Le tribunal a balayé d’un revers de main tous les arguments présentés par le collectif. Les colistiers de Bruno-Nestor Azerot, Jean-baptiste Rotsen et Jean-claude Boudar sont régulièrement inscrits sur les listes électorales de Sainte-Marie. Le tribunal administratif n'a relevé aucune manoeuvre frauduleuse de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin. 

Concernant l’entrepreneur Franck Mogade, cité par le collectif, comme bénéficiaire de contrats de la ville alors qu'il est conseiller municipal, le tribunal écarte toutes les accusations à son encontre. Le tribunal qui s'est appuyé sur les propres documents du collectif stipulant que Franck Mogade ne travaille plus avec la ville de Sainte-Marie depuis 2014.

Il apparaît clairement que le collectif qui n’était pas encadré par un avocat, n'avait pas convenablement préparé ses arguments. On ne sait toujours pas s'il fera appel du jugement du tribunal administratif.

L'actu en vidéo

Purification en rivière

Purification dans la rivière (Kanga Niazè= la jarre aux esclaves).