Tourisme: Cuba déjà victime de son succès

Cuba tourisme
© Maurice Nagou | A La Havane, le tourisme dynamise la ville

Les touristes Américains ont commencé à débarquer en nombre à Cuba, prenant d'assaut les hôtels de luxe. Malgré les constructions en cours la pénurie de chambres d'hôtel 3 ou 4 étoiles va encore durer un an ou deux.

Maurice Nagou
Publié le , mis à jour le

Le boom du tourisme à Cuba se poursuit à un rythme inédit jusqu’ici. L’Île a reçu un nombre record de 3,5 millions de visiteurs en 2015 soit une augmentation de 17%. Et la tendance pourrait bien se poursuivre encore en 2016 : les officiels prévoient une croissance de six pour cent.
 

Les américains arrivent
 

Ces prévisions paraissent même timides  puisque 2016 semble plutôt bien parti. Pour le seul mois de janvier de cette année, on enregistre un nouveau  pic de 417,764 visiteurs soit  12,7 pour cent par rapport à l’année précédente. Ce sont les visiteurs américains qui ont le plus augmenté : 77 pour cent, avec 161.000 visiteurs. Et ce chiffres ne tiennent pas compte des centaines de milliers de Cubano-Américains de retour en vacances au pays. 

Manque de place dans les hôtels
 
Revers de la médaille, cet afflux de visiteurs a montré la limite des capacités d’hébergement. Et de nombreux touristes doivent se livrer à un véritable parcours du combattant pour trouver une chambre d’hôtel. On n’ose pas imaginer ce que cela sera lorsque les dessertes aériennes commerciales entre les grandes villes américaines et La Havane  vont commencer dans quelques semaines. Alors la construction hôtelière est déclarée prioritaire. «Une de nos priorités pour 2016 est la construction d’hôtels  quatre et cinq étoiles . Il suffit de traverser  le centre-ville pour voir l'étendue des travaux de construction en cours," déclare  un responsable. Mais tous ces projets mettront des mois ou des années encore avant leur  achèvement, et d’ici là la pénurie hôtelière est susceptible de s’aggraver, surtout pendant la haute saison de Novembre à Mars.
Cuba immeubles
© Maurice Nagou | L'offre hôtelière , un parc à renouveler

Les hôtels de luxe font le plein

Par exemple le Manzana de Gomez, ex premier centre commercial de Cuba en 1910, est entrain d’être transformé en hôtel de luxe. Et cette construction devrait être achevé d'ici la fin de l'année 2016 ou au début de 2017. C’est le fruit d’une joint-venture entre la chaîne suisse Kempinski et la société de tourisme d'État cubain Gaviota. Exemple aussi de cet  hôtel de luxe Sofitel sur une parcelle de choix donnant sur le  célèbre Malecon. Le taux d'occupation dans les hôtels quatre et cinq étoiles à La Havane et à Varadero a dépassé 80 pour cent l'année dernière, un chiffre qui inclut la basse saison.
 

Braver les interdits

"Nous ne pensons pas que Cuba est saturée. S’il y a saturation, elle est concentrée à La Havane, principalement dans les hôtels quatre et cinq étoiles,"  déclare un autre responsable. Explication : les Américains sont toujours interdits de tourisme dans le cadre de l'embargo commercial des Etats-Unis. Ils ne viennent à Cuba que dans le cadre de visites officielles dûment autorisées ou via le Mexique. Ces visiteurs se concentrent donc dans la capitale plutôt que dans les stations balnéaires interdites. Ainsi trouver un hôtel à La Havane pendant la haute saison relève du défi.
Cuba Touristes Grotte
© Maurice Nagou | A Viñales, affluence de touristes à la grotte de l'Indien

 

Les Rolling Stones à Cuba

Les Rolling Stones se produiront à Cuba pour la première fois le 25 mars lors d'un concert gratuit à La Havane. Le concert aura lieu quelques jours après une visite historique du président américain Barack Obama à Cuba, prévue les 21 et 22 mars. Satisfaction pour les fans cubains de ce groupe mythique.

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.