Le télé-secrétariat, moins cher, fait disparaître les secrétaires médicales

Visite chez le médecin
© Martinique 1ère | Les parents effectuent la traditionnelle visite chez le médecin avant la rentrée scolaire

Le télé-secrétariat gagne du terrain en Martinique. Au grand dam des secrétaires médicales. Une question de coût. 

Grégory Gabourg Publié le

Vous appelez votre médecin. Une secrétaire vous répond. Son poste est loin. Très loin, parfois, du cabinet du praticien qu’elle représente.

Et pour cause. Elle travaille seule, ou pour une société de centre d’appels. Ce sont des centres comme ceux assurant le SAV pour des opérateurs téléphoniques. Il y en aurait trois ou quatre en Martinique. C’est ce qu’on appelle le télé-secrétariat, ou secrétariat à distance.

Des coûts divisés par deux


Marginal il y a quinze ans, le phénomène s’est développé en Martinique. Au point d’être aujourd’hui la norme dans les cabinets médicaux. Rien de révolutionnaire pour les patients. Ce nouveau système ne change rien à la prise de rendez-vous. Les télésecrétaires, comme les secrétaires traditionnelles, ont les plannings des médecins sous les yeux.

Pour les praticiens, en revanche, ce mode de fonctionnement est une bénédiction. Les avantages sont nombreux. Moins de paperasserie. Finies, aussi, les charges sociales. Le service, par ailleurs, coûte moins cher. Un médecin dit payer entre 600 et 900 euros par mois.

Et ça peut être moins cher encore pour les médecins passant par l’étranger. Le coût de la main d’œuvre y est plus bas qu’en Martinique. Seule difficulté : diriger le patient vers le cabinet, en cas de besoin. Certains prestataires en sont incapables. Ils n’ont, en effet, jamais mis les pieds chez nous.

Un détail, visiblement, pour les professionnels de santé locaux. L’un d’entre eux, au moins, sous-traite à l’étranger. Il est sous contrat avec une entreprise malgache.

Bientôt le secrétariat en ligne ?


Une mauvaise nouvelle pour les secrétaires médicales. Les médecins font de moins en moins appel à leurs services.

Et ça ne devrait pas s’arranger dans les années qui viennent. Le télé-secrétariat pourrait, en effet, être supplanté par le secrétariat en ligne. Un système en vogue en France hexagonale. Des sites Internet planifient les rendez-vous des médecins. Prix de la prestation : 25 euros mensuels, hors taxes.

L'actu en vidéo

Avca

L'AVCA décide d'aller demander les raisons du crash de 2005 à un niveau plus élevé.