Le tambour transcende l'hommage à l'artiste Marie-Dominique Mehala

Hommage à Marie-Dominique Mehala
© Daniel Betis | L'hommage à Marie-Dominique Mehala au parc Culturel Aimé Césaire à Fort-de-France (à droite, l'artiste disparue).

Le parc culturel Aimé Césaire accueille au son du tambour et du "bélia" la dépouille de Marie-Dominique Mehala, danseuse émérite et membre de l’équipe de production du Sermac, disparue le 5 mars dernier.
 

Daniel Betis
Publié le , mis à jour le

Artistes et comédiens de divers horizons, les membres du groupe Lébèloka, les adhérents du groupe Moov, de Fanm Tanbou, des amis et collègues ont salué la mémoire d’une femme entière qui aimait la vie et incarnait la positivité malgré la maladie.

Une femme courageuse 


S’il existait des graduations pour les danses traditionnelles afro-martiniquaises, à l’instar de la danse classique, Marie-Dominique Mehala aurait été sacrée danseuse étoile. Beaucoup se souviennent des ballets théâtre sous la direction de Josy Michalon ou rivalisaient en pas et présence scénique Françoise Prospa, Jean Alerte dit "Habdaphaï", Frantz Marveaux, Nestor Migéré et Marie-Dominique Mehala.

L'artiste disparue faisait partie de plusieurs groupes et associations. Tous sont unanimes pour vanter les mérites de cette militante culturelle, membre de l’équipe de production du Sermac (Service Municipal d'Action Culturelle de Fort-de-France).

 

Une cérémonie forte en émotions


Dès 17 heures, ce dimanche (10 mars 2019), formant une haie d’honneur à l’entrée du "grand coui", à Fort-de-France, les participants saluent le cercueil porté par les agents des pompes funèbres. Sur la droite, juché sur un petit podium, le chanteur traditionnel Marcé entonne un bélia repris en chœur par une foule et une majorité de femmes. Puis le groupe  Moov enchaîne un "Eloi", aux sons des conques de lambis.
Marie-Dominique Mehala, tire sa révérence à 57 ans. Elle laisse des images impérissables en tant que relation publique ou hôtesse d’accueil au Sermac. Une image de femme au mental fort qui a su transmettre l’amour de la vie malgré ses problèmes de santé.

Ses obsèques sont prévues demain (lundi 11 mars 2019), à 15 heures à la cathédrale Saint-Louis de Fort-de-France, l'inhumation, au cimetière du Trabaud au quartier de l'Ermitage.

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe