La suspicion de Ciguatera fait chuter la vente de poissons

poisson
© Martinique 1ère | Le poisson frais a du mal à se vendre en ce moment.

La consommation de poissons a baissé depuis l'annonce de cas de ciguatera en Martinique. Les clients émettent désormais des réserves lorsqu'il s'agit d'acheter du poisson.  Les professionnels du secteur sont inquiets et tentent de rassurer.

Swann Vincent (Stagiaire) Publié le

Le vivaneau étant le poisson "préféré" de la clientèle martiniquaise, la poissonnerie d’Emmanuelle Bapté de Ducos en commande près de 900 kilos par semaine. Cette marchandise en provenance du Venezuela a une bonne traçabilité. De plus les vétérinaires de l'île n'hésitent pas à faire une deuxième inspection avant la vente.

La ciguatera sur toutes les lèvres

Depuis l'annonce de cas de ciguatera de filets de poisson surgelé en grandes surfaces, les professionnels de la pêche sont en difficulté. "Nous sommes obligés de parler avec la clientèle pour leur dire qu’ils n’ont pas à avoir peur. Hier (jeudi 27 juillet) le poisson était sur l’étale et il n’y avait personne. J’ai un bateau rempli de marchandise qui arrive toutes les semaines. Si le poisson ne se vend pas, cela risque de nous pénaliser 

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia et Marc Balssa
Poisson

 

L'actu en vidéo

Hôpital en crise

Le CHSCT dénonce le climat actuel au CHUM après l'arrivée des patients du CHUM de Guadeloupe