Les "squats" génèrent de l'insécurité dans certains quartiers de Fort-de-France

police
© Martinique la 1ère | La police a effectué des rondes dans le quartier.

Le drame quartier Pont Viard à Fort-de-France jeudi matin (18 octobre) interpelle sur la dangerosité des "squats". Le corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années a été retrouvé dans un squat incendié. Une enquête de police est actuellement ouverte.

Peggy Pinel-Fereol
Publié le , mis à jour le

Quartier Pont Viard à Fort-de-France, plusieurs autres "squats" sont visibles à quelques mètres de celui dans lequel le corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années a été retrouvé suite à un incendie. 

Un drame qui aurait été annoncé par tous les riverains du quartier. Depuis des années ils préviennent la police sur la dangerosité de ces habitations occupées.
Il y en aurait environ 200 squats à Fort-de-France. De hauts lieux de trafic de drogue, d’armes et de prostitution sur lesquels les autorités n’ont pratiquement aucune prise.

(Re)voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et Marc-François Calmo. 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.