Des soupes à toutes les saveurs à Basse-Pointe

Soupe
© Pixabay | Ingrédients pour la préparation d'une soupe.

Le premier Festival des Soupes de Martinique, c’est ce samedi (20 juillet 2019) au centre culturel de l’habitation Gradis à Basse-Pointe, l’occasion de savourer une large variété de cette recette surnommée "le plat du pauvre".

Guy Etienne
Publié le , mis à jour le

La soupe, appelée aussi potage, est un bouillon ou de l'eau dans lequel on fait cuire des aliments solides. Il peut être constitué notamment de légumes, de viandes, de poissons ou de racines, qui seront plus ou moins grossièrement coupés selon la consistance souhaitée.

D'origine paysanne, il décrit le plus souvent un plat consistant qui peut suffire au repas, notamment le soir et fréquemment servi avec du pain.

Cette soupe est un pilier de notre culture gastronomique, l’occasion pour les traiteurs invités, de rivaliser d’originalité et de créativité avec les ingrédients traditionnels.
 

La soupe, l’une des richesses de la gastronomie martiniquaise


Soupes de fruits, soupes sucrées-salées, soupes vertes, soupes à la viande, soupes aux légumes, soupes végétaliennes, "pâté-en-pot", veloutés…le public a l’embarras du goût !

Un concours permettra de décerner les cuillères "OR, ARGENT et BRONZE" aux trois meilleures soupes dans trois catégories concourantes : la soupe aux poissons, la soupe de pieds de bœuf, et la soupe zabitan. Un prix spécial public/jury sera décerné à une recette nouvelle et "inédite".

La lointaine origine de la soupe


Il y a 500 000 ans, les hommes jetaient des pierres incandescentes dans une cavité naturelle remplie d'eau et de racines, pour les faire bouillir et ainsi les mâcher plus facilement. Certaines tribus indiennes d'Amérique du Nord utilisaient encore cette technique au début du 20e siècle. La soupe a toujours fait partie de la vie de l’homo sapiens.

Le mot français soupe vient de 'Suppa' qui veut dire en vieux français, "tremper". À l'origine, le mot faisait référence à la tranche de pain sur laquelle on versait un bouillon de légumes.

Il existe de nombreuses recettes dans le monde qui confirment le lien étymologique au mot soupe par rapport au pain : les gaspachos espagnols, l’açorda portugaise, la zuppadeltavernio de Florence, l'ällebrod finlandaise, et toutes les soupes classiques françaises telles que les soupes à l’oignon, les soupes de poissons ou encore les soupes gratinées régionales. Toutes ces spécialités ont un point commun : le pain.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.