Si le matoutou de crabes "ne passe pas" mieux vaut faire l'impasse

Crabes
© Martinique la 1ère | Capture de crabes dans la région de Sainte-Luce (Martinique).

En ce week-end pascal en Martinique, la tradition culinaire se perpétue autour du fameux matoutou de crabes. Un plat auquel certains sont allergiques malheureusement.

Guy Etienne
Publié le

Il ne faut pas confondre l’allergie "banale" qui provoque juste des démangeaisons, et les éruptions cutanées et l’intoxication alimentaire, si le produit ingéré (le crustacé en l’occurrence) était  avarié. Dans ce dernier cas, il faut consulter un médecin ou appeler les secours (au numéro 15), dès les premiers symptômes d'ordre digestifs (maux de tête, maux de ventre, nausées, vomissements et fièvre).

L’allergie alimentaire est une réaction anormale de défense du corps à la suite de l’ingestion d’un aliment allergène, en l’occurrence le crabe. Souvent, les symptômes sont légers. Des picotements sur les lèvres, des démangeaisons ou des éruptions cutanées, ce qu’on peut appeler une "simple" allergie.
 

La solution la plus efficace consiste à éliminer définitivement de son alimentation, le ou les produits incriminés


Mais pour certaines personnes, celle-ci peut être très grave et même mortelle. "Dans ce cas, on peut parler d'intoxication alimentaire dû à l'altération du produit consommé, à cause d’un manque de fraîcheur, ou d’une rupture de la chaîne du froid par exemple", selon l'allergologue Annie-Claire Fédière, allergologue.

Ces réactions peuvent survenir de façon soudaine, dans les 2 heures suivant l’ingestion, ou de façon retardée, jusqu’à 48 heures plus tard.

Enfin, concernant le traitement de ces allergies, la solution la plus efficace consiste à éliminer définitivement de son alimentation, le ou les produits incriminés (crustacés ou autres), afin d’éviter les récidives.
 

L'actu en vidéo

Titanic

L'histoire du seul passager noir du Titanic.