Le sénateur Dominique Théophile veut obliger l'État à ramasser en mer, les algues sargasses

Dominique Théophile, Sénateur
© Sénat | Dominique Théophile sénateur LREM de Guadeloupe

Dominique Théophile, l'un des sénateurs de la Guadeloupe, a déposé une proposition de loi. Elle vise à obliger l'Etat à ramasser en mer, les algues sargasses qui polluent les Antilles et la Guyane. 

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Les échouages massifs de sargasses sur les côtes des Antilles et de la Guyane, interpelle Dominique Théophile. Le sénateur de la Guadeloupe a déposé une proposition de loi. 

De la responsabilité de l'État


Sa proposition de loi consiste à transférer la compétence du ramassage des sargasses à l'Etat. Pour le sénateur, c'est une obligation d'effectuer cette opération en mer, c'est-à-dire en amont avant leur échouage sur le littoral. L'ampleur du phénomène, venant du Brésil, dépasse la capacité financière des collectivités locales. Ce projet de loi exempterait les collectivités locales de leurs obligations techniques et financières.

L'aspect sanitaire est aussi abordé. Les sargasses en pourrissant sur le littoral, dégagent du gaz d’hydrogène sulfuré et de l’ammoniac, et provoquent d'importantes gènes pour la population. 

Voir interview de Dominique Théophile

L'actu en vidéo

Glissement de terrain

Glissement de terrain à la cité Dillon à Fort-de-France (image amateur)