La SARA dégage 180 millions d’euros pour se projeter vers l’avenir

SARA
© JCS | les Installations de la SARA au Lamentin en Martinique

180 millions d’euros, c’est la somme injectée par la SARA pour ses projets à court et moyen terme. La Société Anonyme de raffinerie aux Antilles, entend se moderniser et se mettre aux normes notamment en matière d’énergie propre.

Pédro Monnerville Publié le

Un projet d’investissement qui se veut audacieux et qui s’inscrit dans une dynamique de modernisation de la structure.180 millions d’euros notamment pour de nouveaux équipements, mais aussi pour se projeter vers l’avenir.

Philippe Guy
© P. Monnerville | Philippe Guy, directeur général de la SARA.
Ce nouveau plan passe notamment par des projets bien dessinés comme la mise en place d’une centrale photovoltaïque pour la production d’électricité, le projet Cleargen pour la production d’hydrogène ou encore le dispositif Green Water, projet axé sur le dessalement d’eau de mer.
La SARA (Société Anonyme de Raffinerie aux Antilles) mise sur la transition énergétique

Philippe Guy, directeur de la SARA

Philippe Guy
L'entreprise entend poursuivre son ancrage local avec l’embauche de jeunes martiniquais. En prévision également, une implication dans le plan d’équipement de véhicules électriques et notamment la création de bornes sur le territoire.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.