Le retour du service national

RSMA
© Cap FB/RSMA-M | susciter des vocations, et développer la fibre patriotique sont les valeurs que souhaite raviver le gouvernement.

Il y aura bel et bien un service militaire, le chef de l’Etat Emmanuel Macron l’a confirmé vendredi 19 janvier, sur la base militaire de Toulon (Var) lors de la cérémonie des vœux aux corps des armées. Un nouveau service militaire national sous une autre forme.

Pedro Monnerville Publié le , mis à jour le

Les grandes lignes de ce nouveau service national, baptisé service national universel, ne sont pas connues. Le gouvernement est pleine réflexion pour trouver la bonne formule et que surtout qu’il ne soit pas trop onéreux.

Implication de plusieurs ministères


Ce nouveau  service national universel sera conduit par plusieurs ministères, Éducation  Nationale, les Sports, la  Santé, ou encore les  Finances et pas seulement par le ministère des Armées. Le sujet ne sera pas inscrit dans la prochaine loi de programmation militaire, qui doit planifier la modernisation des forces armées et de leurs équipements entre 2019 et 2025. L’idée globale est de mettre en place un service d’un mois pour tous les garçons et filles âgés de 18 à 21 ans.
Seulement il existe déjà une multitude de dispositifs pour inciter les jeunes  à la vie citoyenne, comme le service militaire volontaire, le service militaire adapté, l’école de la deuxième chance ou encore la journée de la citoyenneté. Le gouvernement semble avoir abandonné le parcours de la citoyenneté qui concernait au départ toutes les tranches d’âge à partir du primaire.

Trouver la bonne formule


Une décision sera prise sous peu, après le rapport de la mission d’information sur le service national universel mis en place par l’Assemblée nationale. Créée le 12 septembre 2017, cette mission a conduit plus de vingt auditions parmi lesquels des représentants des acteurs de la défense et de la sécurité civile, de l’insertion professionnelle, de l’éducation nationale comme du monde associatif, des chercheurs ou encore des syndicats et associations de lycéens et d’étudiants.
La mission d’information poursuit ses auditions pendant tout le mois de janvier avant de présenter ses conclusions le 31 janvier 2018.
A priori, ce service d'une durée d'un mois s'orienterait vers des travaux d'intérêt général, au service de la Nation. Service militaire, sanitaire, environnemental, obligatoire ou pas, avec l'armée ou sans, on le voit donc la réflexion fuse toujours au niveau gouvernemental.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.