Rats, souris, crapauds et cafards rendent la vie difficile aux policiers de Fort-de-France

Police municipale
© RS | Les locaux vétustes de la police municipale de Fort-de-Franco où prolifèrent notamment des souris dans le réfectoire.

Les agents de la police municipale de Fort-de-France observent un droit de retrait ce vendredi matin (8 février 2019), à cause de la présence de "nuisibles" dans les bureaux.

Martinique la 1ère Publié le

Les agents de la police municipale de Fort-de-France estiment qu'ils sont une fois de plus dans l'obligation d'exercer leur droit de retrait ce vendredi (8 février 2019), à cause de la prolifération de souris, de rats, de crapauds et de cafards dans les locaux du service sur le boulevard Attuly à Fort-de-France.

Dans une lettre adressée cette semaine à Didier Laguerre, le maire de Fort--de-France, ils rappellent que les alertes se multiplient malgré les interventions des services d'hygiène. "Le lundi 4 février 2019 alors que les collègues se restauraient, deux souris ont traversé le réfectoire dont l'une été tuée par un des agents", expliquent les témoins. En octobre 2017, les mêmes constats avaient déjà perturbés le travail.

Les policiers qui tentent de mener vaille que vaille leur mission dans un bâtiment vétuste, attendent une relocalisation depuis plusieurs années.

Dans l'immédiat, ils espèrent un nettoyage complet et plus efficace avant une reprise de leurs activités. Une délégation est reçue à la mairie.

L'actu en vidéo

Appel pour le domaine de la Trace

Murille Fruton propriétaire du Domaine de la Trace lance un appel de soutien.