La manifestation, organisée dimanche 9 septembre 2018, par l’opposition SLP, Parti Travailliste de Sainte-Lucie, a attiré des milliers de personnes. Même des partisans du gouvernement sont venus pour dénoncer la mauvaise gestion de l’économie, le niveau de surendettement et les problèmes dans le service publique, surtout le secteur de la santé.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

La manifestation devant le marché central de Castries slp

"Il ne s’agit pas d’une manifestation du parti travailliste. On veut montrer au gouvernement que les électeurs ne sont pas contents", déclare un partisan du premier ministre, Allen Chastanet qui manifeste contre son propre gouvernement.


"C’est la première fois qu’une manifestation transcende les allégeances de parti", déclare un participant. Pour d’autres il s’agissait d’une opération baptisée "Tiwaye Allen Chastanet" ou Démissionnez Allen Chastanet.

Selon Phillip J. Pierre, leader de l’opposition, "c’est la plus grande manifestation que je n’ai jamais vu à Sainte Lucie";

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

La hiérarchie de l'opposition SLP, Parti Travailliste de Sainte Lucie: gauche à droite: Shaun Edward, député, Phillip J. Pierre, député et leader de l'opposition, Ernest Hilaire, député, Moses Jn Baptiste, député. Au centre: Harold Dalson. slp

Des fonctionnaires dans la rue


Des fonctionnaires dénonçaient des réformes proposées par le gouvernement. Le premier ministre veut réunir les services des douanes, la police des frontières, la police marine et le bureau de quarantaine. Les modalités de cette reforme n’ont pas été annoncés. L’Association des Fonctionnaires de Sainte-Lucie craint un plan social.  
 

Les médecins dénoncent la privatisation de la santé publique


Les membres de l’Association Médicale et Dentaire défilaient contre la situation du secteur de la santé. Le nouvel hôpital à Castries, financé par l’Union Européenne, serait placé sous la responsabilité d’une organisation privée basée aux Îles Caïmans. Les médecins et les infirmières dénoncent une tentative du gouvernement de privatiser la santé publique de Sainte-Lucie.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Les médecins en blouses blanches dans la manifestation slp

«"Privatiser la santé d’un peuple. C’est de la folie. Aucun pays ne fait ça", déclare Ernest Hilaire, vice-président du parti travailliste.


Le défilé s’est arrêté au marché central de Castries. Pendant la soirée, les discours contre les actions du gouvernement se sont enchaînés.