Philippe Ponsar, principal suspect dans la mort de l'enseignante Francette Pierre-Emile, est jugé aux assises de Fort-de-France

Philippe Ponsar / Francette Pierre-Emile
© RS | Philippe Ponsar /Francette Pierre-Emile.

Les jurés de la cour d'assises de Fort-de-France, examinent ce lundi, l'affaire Philippe Ponsar. L'ex beau-fils est le principal suspect dans la mort de l'enseignante retrouvée au fond d'un ravin le 19 décembre 2014. 

Franck Edmond-Mariette et Joseph Nodin Publié le

La comparution de Philippe Ponsar devant la cour d'assises de Fort-de-France dès ce lundi (15 octobre 2018), est probablement l'une des affaires les plus énigmatiques de ces dernières années.

Philippe Ponsar est une personnalité connu d'un certain milieu. Il est l'ex beau-fils de Francette Pierre-Émile, une enseignante du Couvent de Cluny à Fort-de-France, mariée et mère de trois enfants.
 

Rappel des faits


Le 2 décembre 2014, Francette Pierre-Émile, 59 ans, disparaît alors qu’elle devait assurer ses cours dans l’après-midi. L'enquête démontre qu'elle a rencontré sur sa route, Philippe Ponsar, son ex beau-fils. Un homme qu'elle n'apprécie pas en raison de relations tumultueuses avec sa fille, qui ont conduit à la séparation du couple.
 

Le corps est retrouvé dans un ravin


Malgré ce contexte, il semblerait que Francette Pierre-Émile se soit retrouvée chez Philippe Ponsar, route de Didier à Fort-de-France. Le suspect a expliqué qu'une dispute a éclaté entre lui et Francette Pierre-Émile. Elle aurait par la suite chuté. C'est après cette rencontre que l'enseignante a disparu.

Quelques jours plus tard, le 19 Décembre 2014, Philippe Ponsar accepte après un changement d’avocat et une nouvelle présentation devant le juge d’instruction, de conduire les enquêteurs vers le lieu où se trouve le corps de la victime. Il avoue alors avoir jeté l’enseignante dans un ravin sur la route de la trace à Fort-de-France en direction du Morne-Rouge.

Le public est impatient de connaître la vérité dans cette affaire qui frappe les esprits depuis 4 ans. L'affaire Ponsar est prévue jusqu'au vendredi 19 octobre 2018 au palais de justice de Fort-de-France. 
 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.