Une nouvelle vignette auto pour les véhicules de luxe

embouteillages
© Martinique 1ère

Les députés ont voté en commission des finances, le principe d'une taxe additionnelle sur la carte grise. Une nouvelle vignette auto qui devrait être réservée aux véhicules de luxe.

Pierre-Yves Honoré Publié le , mis à jour le

La vignette auto, un nom qui n'évoque que de vagues souvenirs aux jeunes conducteurs, mais qui a mis en colère des générations d’automobilistes. Si on la croyait à tout jamais jetée aux oubliettes, elle pourrait bientôt être de retour. 

En effet, le gouvernement envisage d’imposer une vignette fiscale, mais uniquement pour les grosses voitures. Cette nouvelle taxation ne devrait concerner que les véhicules de 35 CV fiscaux et plus.
Pour le coût, il serait de l’ordre de 500 euros par cheval. Ainsi, pour une voiture de 36 CV, il en coûtera 1 000 euros à son propriétaire et 1 500 euros pour un véhicule de 37CV et ainsi de suite. Une limite a tout de même été fixée puisque cette vignette ne de devrait pas dépasser la somme de 8 000 euros.

Cette contribution devrait rapporter 30 milliards d’euros à l’État


Dans l’esprit du législateur, il s’agit d’une contrepartie à la suppression de l’impôt sur la grosse fortune. Pour ne pas donner l'impression que le président est celui des riches, un parlementaire a évoqué l'idée d'une taxe sur les objets de luxe, comme les voitures. 
Mais malheureusement cette taxe ne touchera pas seulement les riches. Les passionnés de voitures anciennes seront également touchés. Elle devrait s’appliquer à l’achat d’une voiture neuve, mais aussi d’occasion. Et à chaque changement de propriétaire, il faudra s'en acquitter. 

Cette vignette auto n’est qu’au stade de projet pour l’instant. C’est lors de la présentation de la loi de finances que cette vignette a été découverte. Le texte doit encore être voté à la fin du mois d'octobre par l’ensemble des députés. 

Mais cette taxe ne devrait pas rapporter beaucoup. Selon le magazine Auto plus du 13 octobre (N1519) Bercy étudie déjà un plan B qui consisterait à alourdir les hautes tranches du Malus écologique. Ainsi les voitures les plus polluantes, celles qui rejettent 185 grammes de CO2 au kilomètre devraient subir un malus de 10 500 euros à l'achat et ce montant pourrait encore être revu à la hausse.

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).