Montréal offre des perspectives d'emplois aux Martiniquais

Canada
© Jean-Claude Samyde | vue sur la ville de Montréal depuis le Mont-Royal

Une opération de recrutement est menée conjointement par le Pôle Emploi Martinique et une plateforme de Montréal, au Canada. La ville recherche des professionnels exerçant dans plusieurs domaines. Une vingtaine d’offres d’emplois sera publiée, ce samedi (23 mars).

Grégory Gabourg
Publié le , mis à jour le

Cela va du soudeur à l’électrotechnicien, en passant par le mécanicien industriel. Une vingtaine d’offres d’emploi en tout, seront publiées à partir de ce samedi (23 mars 2019), sur un site dédié.

La campagne qui durera une semaine, jusqu’au 31 mars, est organisée par un groupement de cinq entreprises industrielles basées au Canada.

Le recrutement se fait d’abord en ligne. Détail intéressant : toute personne intéressée peut postuler. Pas besoin d’être inscrit à Pôle Emploi. Il peut aussi s’agir de candidats "libres" des travailleurs locaux en quête peut-être, d’une expérience nouvelle à l’étranger.
 

Une première dans le secteur industriel, selon Pôle Emploi

 
Le numérique fait aussi partie des filières visées. Des opérations similaires ont déjà eu lieu dans le milieu de la banque. Des professionnels canadiens avaient approché certains de nos jeunes talents, il y a quelques mois aux Antilles.
 
Cela participe à une politique de recrutement plus globale au Canada qui s’explique par un besoin en main d’œuvre grandissant dans le pays.
Les compétences n’existant pas toujours sur place, les chefs d’entreprises canadiens n’ont souvent d’autre choix que de se tourner vers l’extérieur.Nous ignorons si cette campagne de recrutement dans l’industrie sera un succès. Ce qui est sûr, c’est que les profils existent en Martinique.
Aucun chiffre n’a été révélé, mais beaucoup de jeunes diplômés seraient sur le marché, selon Pôle Emploi. On compte actuellement quatre sections BTS Industrie et autant de Bac Pro spécifiques sur l’île.

 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.