Le "Martinique Surf Pro" dans l'attente de conditions optimales

Surf :
© WSL / DAMIEN POULLENOT | les surfeurs réalisent des manoeuvres aériennes impressionnantes dans le concours d “air show”

Les organisateurs du "Martinique Surf Pro" attendent d'avoir des conditions optimales pour reprendre les séries. La décision sera prise ce mardi 20 mars à 7 heures 30.  Les épreuves d'hier (lundi 19 mars) ont été remplacées par des concours “air show” et “expression session”. 

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Les séries éliminatoires devraient reprendre ce mardi 20 mars, après la pause imposée lors de la troisième journée sur le spot de Basse-Pointe. Sur le plan d'eau les conditions encore meilleures sont prévues pour les phases finales en fin de semaine. 

La compétition étant en “off” hier (lundi 19 mars), les organisateurs ont donc lancé deux concours : une “expression session” féminine et un “air show” masculin. L’objectif de ces épreuves est de placer les manoeuvres les plus radicales dans les endroits les plus critiques de la vague, et sans tomber.

Expression session 


Sous les applaudissements d’un public enthousiaste, les “filles” ont offert leur meilleur surf et il n’a pas été simple de les départager.
Surf Expression session filles
© WSL / DAMIEN POULLENOT | L’expression session est un espace de libre expression.”
La finale a opposé la Saint-Martinoise Maud le Car, les Australiennes Claire Bevilacqua, Pacha Luque-Light, Philippa Anderson, Sophie McCulloch et l’Hawaïenne Zoe McDougall.
Un temps dominée par la Française, la finale a été remportée par Claire Bevilacqua, ex-pensionnaire du Championship Tour, l’élite du surf mondial.
 

Tudo bem pour Jadson André


Puissance, radicalité, manoeuvres aériennes impressionnantes, le concours de “air show” a lui aussi tenu toutes ses promesses. C’est le Brésilien Jadson Andre, lui aussi ancien membre du Championship Tour, qui a dominé l’épreuve. 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.