La Martinique en force au festival de jazz de Jacmel en Haiti

Jazz Jacmel
© YMS | le Martiniquais Yves-Marie Séraline en trio avec des musiciens haïtiens

Le 4e festival Jazz de Jacmel se termine ce mardi 30 avril 2019. Outre les concerts durant ces quatre jours, les martiniquais Jean-Guy Cauver, Marc Cabrera et Yves-Marie Seraline ont mis en exergue les échanges culturels entre artistes. C'est le pianiste Marc Cabrera, qui clôture le festival.

Daniel Betis
Publié le , mis à jour le

Pour cette 4e édition du festival de jazz,  la ville de Jacmel en Haïti a accueilli artistes Haïtiens, Américains, Mexicains et Martiniquais. Crée à l’initiative de l’association Jacmel Jazz Festival, il s’agit avant tout de promouvoir le Jazz et de mettre en exergue des échanges culturels entre musiciens de la diaspora.

En collaboration avec l’Ambassade de Suisse en Haïti, les organisateurs ont proposé des concerts, une exposition, une conférence et des projections de films, à l’Alliance Française et à l’école de musique Dessaix Baptiste." Cette dynamique a pour objectif de réunir des musiciens des quatre coins du monde, de partager leurs talents, leurs visions et idées" rappelle Richecard Ciné, responsable du festival.

La délégation de Martinique 

 

La Martinique mise sur plusieurs ateliers. Elle est présente avec une exposition photos "Moun Jaz" de Jean Guy Cauver, un concert de Marc Cabrera avec Norman Imeran "Rasin Mwen Project" et  une conférence sur le jazz dans la caraibe avec Yv-Mari Seraline.

Marc Cabrera
© Jacmel Jazz | Marc Cabrera avec les jeunes musiciens de la villede Jacmel et ceux de Jazz and Family

Marc Cabrera, ce virtuose clôture le festival de Jacmel. Il est aujourd’hui l’un des pianistes martiniquais les plus doués de sa génération. On a pu le voir sur des scènes internationales à Vienne  en 2015. À travers ses compositions et arrangements, il honore les grands noms du Jazz en s’imprégnant de ses racines et de la culture martiniquaise. Ce virtuose clôture le festival de Jacmel

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.